Publicité

12 novembre 2021 - 10:29

Un Fonds de l’athlète de la Mauricie a aussi été lancé

7 athlètes de la région aux Jeux de Tokyo honorés

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

7 athlètes de la région ont été honorés hier pour leur participation aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo.

Excellence sportive Mauricie a tenu à participer au rayonnement de leurs réalisations par cette célébration de leurs accomplissements.

Afin de souligner leur performance respective et le dépassement de soi dont ils ont fait preuve, Excellence sportive Mauricie leur remet une bourse de 500 $.

• Andréanne Langlois – kayak de vitesse K1 et K4

• Vincent Jourdenais – kayak de vitesse K2

• Mathieu St-Pierre – para canoë de vitesse VL2

• Élissa Alarie – rugby (7)

• Tammara Thibeault – boxe féminine

• Laurence Vincent-Lapointe – canoë de vitesse C1 et C2

• Hugo Houle – cyclisme

Fonds de l’athlète de la Mauricie

Avec l’objectif d’accompagner étroitement l’élite sportive de la Mauricie, Excellence sportive Mauricie a aussi lancé le Fonds de l’athlète de la Mauricie (FAM).

Ce soutien financier est destiné aux athlètes élites participants aux Jeux du Canada et/ou aux Jeux olympiques et paralympiques. Il s’inscrit en complémentarité du support qu’offre la fondation Claude-Mongrain aux athlètes « espoir » et « relève ».

Atteindre les plus hauts sommets et participer à des événements d’envergure ne se fait pas sans frais. Le Fonds de l’athlète se veut un levier dans la quête de l’excellence et le rayonnement du sport.

Les entreprises de la région sont sollicitées afin de contribuer et soutenir ce fonds et ainsi créer une synergie entre la communauté d’affaires et le milieu sportif compétitif.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.