Publicité

7 décembre 2020 - 10:37 | Mis à jour : 10:42

Pour les résidents de la ville et de Saint-Boniface exclusivement

Shawinigan offrira un service de location de demi-glaces sur réservation

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Il sera bientôt possible de réserver une demi-glace de patinage pour réaliser une activité en famille (personnes résidant sous le même toit) à l’aréna de Grand-Mère, à l’aréna Gilles-Bourassa et au Centre Gervais Auto.

La Ville de Shawinigan informe les citoyens que ce nouveau service sera disponible à compter de ce vendredi 11 décembre.

Des plages horaires de 50 minutes pourront être réservées exclusivement par les citoyens de Shawinigan et de Saint Boniface, au coût de 50 $ plus taxes.

Les citoyens doivent cependant réserver en ligne au shawinigan.ca/programmation au moins 24 heures à l’avance.

Parmi les mesures mises en place pour respecter les consignes de la Santé publique, les citoyens devront présenter une preuve de résidence pour accéder à la glace et disposeront de 10 minutes avant et après l’activité pour se chausser et se déchausser.

De plus, le nombre d’utilisateurs est restreint à un maximum de 10 par demi-glace.

Pour toute question ou pour obtenir du soutien pour les réservations, les citoyens peuvent communiquer avec le Service aux citoyens au 819 536 7200 ou par courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.