Publicité
30 janvier 2020 - 09:00

Les 24,25 et 26 janvir derniers

1re Coupe Québec: 20 médailles récoltées par le Club Trampoline Intercité

Par Salle des nouvelles

Les trente porte-couleurs du Club Trampoline Intercité ont livré une une rude bataille à leurs adversaires en lançant leur saison de compétitions avec une récolte de 20 médailles à la 1ère Coupe Québec disputée à Montréal les 24, 25 et 26 janvier derniers.

La remarquable Gaëlle St-Pierre Lepitre, qui célébrait son douzième anniversaire la semaine dernière, a encore une fois réussi à attirer l’attention dans la catégorie National 5 - 16 ans et moins avec un tour du chapeau. Médaillée d’or en trampoline individuel, l’étoile montante, qui a présenté une routine libre de 8,8 en coefficient de difficulté pour la première fois de sa carrière rencontré les exigences de mobilité pour se hisser en National 6 -17 ans et moins.

St-Pierre-Lepitre, qui a remporté l’argent au concours de double mini-trampoline, a conclu la compétition avec l’or à l’épreuve de trampoline synchronisé avec la participation de sa coéquipière Mathilde Vinette.

Or et argent pour la classe National 6 - 17 ans et moins

En classe National 6 - 17 ans et moins, Laetiah Sauveur, médaillée d’or, et Meggy Lebel, médaillée d’argent, ont établi leur nouveau record de difficulté sur plateau de compétition en présentant respectivement des routines libres de 9, 6 et 9,7. Elles ont également uni leurs efforts pour récolter l’argent au concours de trampoline synchronisé. Meggy Lebel a de plus, mis la main sur la médaille d’or en double mini-trampoline dans la classe National 5 en plus de réussir les standards de mobilité pour atteindre le niveau supérieur.

Angélie Bourassa, qui vivait son baptême de feu en National 5 s’est méritée l’argent avec sa partenaire de trampoline synchronisé, Lauriane Legault. Elia Théoret a déjoué toutes les concurrentes en classe provincial 4 en remportant la médaille d’or au concours de trampoline individuel, alors que sa coéquipière Laurane Perron est montée sur la troisième marche du podium. Toutes deux ont reçu leur laisser-passer pour entrer en National 5.

Inscrite en classe Provincial 1, Jasmine Schearli a débuté sa saison avec des prestations frôlant la perfection. Elle s’est accrochée deux médailles d’or au cou, soit en trampoline individuel chez les 12 ans et moins et l’autre en trampoline synchronisé chez les 13 ans et plus avec l’aide de Mylie Tousignant.

Laurie Cloutier et Daphnée Laforce en étaient à leur toute première expérience du genre. Elles ont remporté la médaille d’argent en trampoline synchronisé en classe Provincial 1 - 12 ans et moins.

Toujours au niveau Provincial 1 - 12 ans et moins, Abigaëlle Lamy et Coralie Charest ont toutes les deux remporté le bronze, au trampoline individuel et au double mini-trampoline respectivement.

Charlie Couteau a aussi participé à la récolte de médailles en décrochant l’argent dans la catégorie Provincial 3 en double-mini-trampoline.

Les garçons ont aussi contribué à la récolte, Simon Lessard, qui participait en classe Provincial 1 - 12 ans et moins, a bien débuté sa carrière en décrochant l’argent en trampoline individuel et l’or en double mini-trampoline. Thomas Lopez a quant à lui gagné l’or en double mini-trampoline dans la catégorie Provincial 2.

Plusieurs athlètes étaient tout près du podium, on peut donc voir un grand potentiel pour la 2e Coupe Québec qui sera tenue à la fin du mois de février.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.