Publicité
21 janvier 2020 - 12:00

La première sélection pour accéder aux compétitions de finalités

30 trampolinistes trifluviens seront à la 1ère Coupe Québec

Par Salle des nouvelles

Le circuit de la Coupe Québec de trampoline prend son envol les 24, 25 et 26 janvier. L’événement, qui est à la fois la première sélection pour accéder aux compétitions de finalités compte de plus en plus d’adeptes. Le comité organisateur, Les Asymétriques de Montréal, a dû ajouter une 3e journée de compétitions au programme pour répondre au taux de participation. Trente athlètes du Club Trifluvien se sont donné rendez-vous afin de défendre fièrement leurs nouvelles couleurs.

Sur les 30, 6 athlètes évoluent en classes nationales. Laetiah Sauveur qui a été couronnée championne Canadienne en juillet dernier dans la catégorie National 5 pour les 16 ans et moins, se hisse en National 6, 17 ans et moins cette saison. Sa coéquipière de trampoline synchronisé, Meggy Lebel, sera elle aussi en National 6, 17 ans et moins et tentera d’atteindre le standard Junior.

En classe National 5, chez les 16 ans et moins, le club Trifluvien sera représenté par Angélie Bourassa, Gaëlle St-Pierre-Lepitre et Mathilde Vinette. Laurianne Legault évoluera, quant à elle chez les 17 ans et plus.

En classe Provincial 4 on retrouve, Alexandra St-Pierre qui a fait le bond depuis la classe Provincial 2, ainsi qu’Élia Théoret, Laurane Perron et Mayka Bouchard qui ne ménageront pas leurs efforts afin d’obtenir le standard national.

La classe Provincial 3 sera représentée par Charlie Courteau, Jasmine Nourry, et Mégane Lefebvre. Anaïs St-Arneault, Annabelle Caron, Élodie Caron, Émilie Legault Diamond-Lew Sauveur, Kayla Bouchard, Sandrine Brûlé et Thomas Lopez sont les fiers porte-couleurs en classe Provincial 2.

Les recrues en classe provincial 1 qui en seront à leur toute première expérience sont nuls autres qu’Abigaelle Lamy, Coralie Charest, Daphnée Laforce, Éliane Charest, Jasmine Schearli, Laurie Cloutier, Lohan Hivon, Mylie Tousignant et Simon Lessard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.