Publicité
6 janvier 2020 - 12:00

Le match a été chaudement disputé samedi soir, devant 700 spectateurs

Le Formule Fitness encaisse une défaite au compte de 5-3

Par Salle des nouvelles

Le Métal Pless de Plessisville devait absolument remporter la victoire face au Formule Fitness de Bécancour, samedi soir. La troupe dirigée par Simon Turcot a bien répondu en défaisant celle d'André Alie au compte de 5-3 dans un match chaudement disputé devant près de 700 spectateurs à l'amphithéâtre Léo-Paul-Boutin, à Plessiville.

Les visiteurs ont vendu chèrement leur peau comme en font foi leurs buts qui ont été inscrits après des buts des locaux. Nicolas Carrier (6e), Cédric Dubé (9e) et Jason Pitt (13e) avaient procuré les devants aux Plessisvillois.

La réplique est venue de Simon Laliberté (1er), Michaël Éthier (2e) et Marc-Anthony Therrien (4e). Alexandre Comtois a joué les héros en inscrivant son quatrième but de la saison, à 7 minutes en troisième période et Cédric Dubé a complété dans un filet désert pour son dixième but de la saison. Il restait 26 secondes au match lors de ce but.

Sony Tremblay et Dave Leblanc se sont doublement souhaités une bonne et heureuse année à leur façon. Alexandre Bérubé et Marc-André Leblanc ont fait de même contre Luc Leclair et Sébastien Roy.

L'ancien portier du Métal Pless, Alexandre Bélanger, a reçu 53 lancers tandis que Vincent Lamontagne a fait plaisir aux spectateurs en revenant devant la cage des locaux. Il a reçu 40 tirs.

Plessisville a maintenant 23 points au classement de la Ligue de hockey senior AAA du Québec contre 7 points pour Bécancour. 

Le Métal Pless disputera son prochain match le samedi 11 janvier à 20 heures alors qu'il visitera les Bisons à Granby.

Pour ce qui est du Formule Fitness, ce sont deux rendez-vous locaux qui auront lieu vendredi et samedi, 10 et 11 janvier, alors que les Sportifs - Pétroles Bélanger de Joliette et le Bellemare de Louiseville seront les visiteurs. Les matchs auront lieu à 20h30 dans les deux cas.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.