Publicité
3 septembre 2019 - 09:00

LBMQ

Le Big Bill remporte la série 2 de 3 et doit affronter les Cascades de Shawinigan

Par Salle des nouvelles

Les Cascades de Shawinigan, champions de la division B45, attendaient avec impatience leur adversaire. Ce sera finalement le Big Bill de Coaticook qui est venu à bout des Expos de Sherbrooke 2 à 1 dans la série remportant le dernier match 13 à 1. 

Mathieu Boutin, le partant du Big Bill, a lancé tout le match ne donnant qu’un seul point en troisième manche sur le simple d’Eddie Lantigua faisant compter Nelson Ercia Jr, auteur d’un simple également. Boutin a espacé neuf coups sûrs des Expos réussissant pas moins de neuf retraits au bâton. 

Offensivement, le Big Bill a débuté le tout en deuxième manche inscrivant trois points. Un sur le ballon sacrifice de Maxime Lavoie et les deux autres sur les simples de Maxime Beaudoin et d’Alexandre Pharand. En cinquième manche, toujours face au partant Claudio Ortiz des Expos, le Big Bill ajoute quatre points et trois autres face à Michel Goudreau venu en relève. Cody Lovejoy avec un double de deux points, Lavoie et Miguel Comtois avec un simple chacun ainsi que Philippe Dion avec un double, cette fois pour trois points ont été productifs dans cette manche. 

Le Big Bill a mis le clou final en sixième manche avec trois points, un sur le simple de Vincent Guay et deux sur le double de Lavoie. Ortiz encaisse la défaite au monticule pour les Expos. 

Le Big Bill devait donc se rendre à Shawinigan ce lundi pour affronter les Cascades dans une série quart de finale 4 de 7. La rencontre était prévue pour 14 h 00.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.