Publicité

13 octobre 2021 - 16:00

La communauté trifluvienne est invitée à passer à l’action

Lancement de la campagne de sensibilisation du Collectif TRois Sœurs

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Collectif TRois Sœurs vient de lancer la campagne de sensibilisation Les TRois Sœurs unies pour l’égalité.

Sous le slogan Encore une pub sur la discrimination, faisons en sorte que ce soit la dernière, la communauté trifluvienne est invitée à passer à l’action afin d’en finir, une fois pour toutes, avec les discriminations que subissent les trois sœurs, soient les femmes immigrantes, racisées, autochtones et québécoises.

Pourquoi une telle campagne à Trois-Rivières ? Avec cette campagne, la population est conviée à s’engager à mener des actions concrètes, applicables au quotidien par toutes et tous, via la plateforme numérique www.collectif3soeurs.com.

Des pistes d’actions sont ainsi suggérées afin de faire cesser les discriminations vécues par les Trifluviennes, outillant les citoyennes et citoyens de Trois-Rivières à devenir des alliés(e)s pour l’égalité entre les femmes elles-mêmes et entre les femmes et les hommes.

« L’inclusion des femmes de tous horizons et le vivre ensemble est au cœur des préoccupations justifiant le déploiement d’une telle campagne de sensibilisation à Trois-Rivières », affirme Sarah-Jane Roy-Beauregard du Centre de santé des femmes de la Mauricie.

Groupes de discussion

« En effet, des groupes de discussion réalisés auprès des trois sœurs ont permis de mettre en lumière que ces dernières subissent soit des préjugés, du sexisme, des situations d'injustices, du racisme ou de l'exclusion au quotidien dans la communauté trifluvienne, ce qui nuit à leur participation sociale et à leur pleine inclusion », ajoute-t-elle.

Parmi les femmes immigrantes et racisées ayant participé aux activités du Collectif TRois Sœurs, plusieurs ressentent un manque d'ouverture de la part de la communauté.

Les participantes des Premières Nations vivent, quant à elles, le sentiment « de ne pas avoir de place ».

Les femmes québécoises précisent, finalement, vivre des expériences de mise à l'écart, basé sur le fait qu’elles sont des femmes.

La campagne vise donc à mettre en lumière ces discriminations systémiques et ces stéréotypes qui affectent précisément les trois sœurs.

À compter du 13 octobre, le Collectif TRois sœurs encourage la population à se rendre sur le site web collectif3soeurs.com et à faire une différence dans la communauté en choisissant de s’engager, sincèrement, à mener des actions concrètes au quotidien parmi celles suggérées.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.