Publicité

26 juin 2021 - 08:30

SMAC, avertisseurs de fumée, encombrants, écocentre et bacs roulants

Quelques rappels pour la période de déménagements

Par Catherine Deveault

La Ville de Shawinigan souhaite rappeler aux citoyens quelques bonnes pratiques en vue de la période de déménagements. Qu’est-ce que le SMAC? Qui s’occupe des avertisseurs de fumée et de leur bon fonctionnement? Comment se départir d’encombrants, de résidus domestiques dangereux et de matériaux de construction? Que faire avec les bacs roulants? Voici toutes les réponses à ces questions.

Le service de messagerie automatisée aux citoyens (SMAC) permet la diffusion rapide et ciblée de messages aux citoyens pour signaler, par exemple, un avis d’ébullition, une évacuation, des travaux importants, un bris d’aqueduc ou encore la fermeture de certaines rues. Il est possible de s'inscrire au shawinigan.ca/smac ou en contactant le Service aux citoyens au 819 536 7200.

Avertisseurs de fumée

Dès votre arrivée dans votre nouvelle demeure, assurez-vous qu’elle possède au moins un avertisseur de fumée fonctionnel par étage, y compris le sous-sol. C’est une obligation, mais surtout, une question de sécurité. Si vous êtes locataire, le propriétaire de votre logement est responsable d’installer et de remplacer le ou les avertisseurs de fumée nécessaires. Toutefois, c’est votre devoir d’assurer leur bon fonctionnement en changeant leur pile et en avisant le propriétaire d’une défectuosité, le cas échéant. 

Encombrants

Si vous souhaitez vous départir d’objets ou de meubles encore en bon état, pensez d’abord à leur donner une deuxième vie. Si l’encombrant est endommagé, vous pouvez l’apporter à l’écocentre sur les heures d’ouverture ou, pour certains types, vous inscrire à la collecte mensuelle en bordure de rue. Pour ce faire, vous devez obligatoirement vous inscrire, soit en ligne au shawinigan.ca/encombrants ou par téléphone au 819 536 7200, au plus tard le jeudi (16 h) précédant la semaine de collecte. Voici les prochaines semaines de collecte, selon les différents secteurs :

  • Semaine du 11 juillet : secteurs Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue et Grand-Mère;
  • Semaine du 18 juillet : secteurs Shawinigan, Saint-Jean-des-Piles, Saint-Georges et Saint-Gérard-des-Laurentides ainsi que le quartier Grand-Mère Est.

Résidus domestiques dangereux (RDD)

On peut facilement reconnaître les RDD avec les pictogrammes « corrosif », «toxique », « inflammable » et « explosif » qui apparaissent sur leur étiquette. Déposés dans les ordures ménagères, les RDD, comme la peinture, présentent de réels dangers pour la santé publique et l’environnement. Pour vous en départir, apportez-les à l’écocentre. 

Matériaux de construction, de rénovation et de démolition (CRD)

Les matériaux générés par les travaux de construction, de rénovation ou de démolition ont généralement un fort potentiel de valorisation. C’est pourquoi ils ne sont pas acceptés dans la collecte des ordures et doivent impérativement être apportés à l’écocentre, pour être recyclés ou valorisés.

Bacs roulants

Les bacs roulants distribués par la Ville sont liés à l’adresse civique de la résidence. Nous demandons d’ailleurs aux citoyens d’identifier leurs bacs, en y inscrivant le numéro civique de la propriété à laquelle ils se rapportent, et de les maintenir en bon état. Lors d’un déménagement, vous devez donc laisser vos bacs roulants sur place. De plus, n’oubliez pas que les sacs déposés à l’extérieur des bacs ne sont pas ramassés, malgré les surplus de déchets pouvant être générés par votre déménagement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.