Publicité

17 juin 2021 - 08:30

Deuxième vie

Comment se départir d’un encombrant?

Par Catherine Deveault

À l’approche de la période des  déménagements, la Ville de Shawinigan souhaite rappeler aux citoyens les bonnes pratiques pour se départir de vieux appareils électroménagers ou meubles, communément appelés «encombrants ».  

Si vous souhaitez vous départir d’un objet ou d’un meuble encore en bon état, la Ville rappel de d'abord pensez à lui donner une seconde vie en l'offrant à des proches ou en l'apportant à un organisme local :  

• Société Saint-Vincent-de-Paul, 1250, rue Notre-Dame, 819 539-5911;

• Armée du Salut, 2102, avenue Saint-Marc, 819 537-8606.  

Option 2 : écocentre 

Si l’encombrant est endommagé, il est possible de l’apporter à l’écocentre sur les heures d’ouverture. Jusqu’au  31 octobre, l’écocentre est ouvert du mardi au samedi de 9 h à 16 h 30, à l’exception des jeudis 24 juin et 1er juillet.  

Option 3 : collecte en bordure de rue (inscription obligatoire) 

Si l’encombrant est endommagé et que vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer à l’écocentre, vous pouvez utiliser la collecte mensuelle en bordure de rue. Pour obtenir ce service, il faut obligatoirement s'inscrire.

Pour ce faire, remplissez le formulaire en ligne au shawinigan.ca/encombrants ou téléphonez au 819 536-7200 au plus tard le jeudi (16 h) précédant la semaine de la collecte dans votre secteur. 

 Les prochaines semaines de collecte:

  • Semaine du 11 juillet : secteurs Shawinigan-Sud, Lac-à-la-Tortue et Grand Mère; 
  • Semaine du 18 juillet : secteurs Shawinigan, Saint-Jean-des-Piles, Saint Georges et Saint-Gérard-des-Laurentides ainsi que le quartier Grand-Mère  Est. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.