Publicité

12 septembre 2020 - 06:00

Les installations récupèrent la position GPS de l'autobus

La STTR déploie de nouveaux panneaux à messages variables dans ses terminus

Par Salle des nouvelles

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a récemment procédé à l’installation de six nouveaux panneaux à messages variables dans les différents terminus de son réseau. Les usagers pourront ainsi connaître le prochain temps de passage des autobus en temps réel.

Les panneaux pourront également diffuser des messages sur l’état du réseau ou en lien avec les services offerts par la STTR. La réalisation de ce projet a nécessité plusieurs mois de travail et est rendue possible grâce au financement des gouvernements du Canada et du Québec dans la mise en œuvre du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun. 

Se déplacer via des « moyens abordables »

« Grâce aux panneaux à messages variables, nous communiquerons de façon très précise les différents temps de passage de nos autobus. Cela constitue une amélioration majeure et la réalisation de ce projet illustre notre volonté d’innover pour offrir la meilleure expérience possible à l’ensemble de nos usagers », se réjouit Charles-Hugo Normand, conseiller en communication et partenariats à la STTR.

« Renforcer l’attrait du transport en commun de cette façon permet aux Canadiens de se rendre à destination grâce à des moyens abordables, sécuritaires et respectueux de l’environnement. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus fortes », ajoute l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

« Je suis très heureux de souligner la mise en place des panneaux à messages variables sur le réseau de la STTR. Ce projet contribue à améliorer l’expérience client et à rendre les services de transport en commun plus conviviaux, plus efficaces et plus accessibles. C’est grâce à des initiatives comme celles-ci que davantage de gens délaisseront l’auto solo pour opter pour le transport collectif », mentionne François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie.

Les panneaux utilisent des écrans de 55 pouces et sont alimentés à l’aide de la technologie LTE. Connectés à Internet, ils récupèrent en temps réels la position GPS des autobus et sont à même d’estimer l’heure à laquelle ils arriveront au terminus. Les écrans sont climatisés pour fonctionner lors des canicules et ils sont également résistants aux basses températures. Le boîtier inclut une caméra de sécurité pour prévenir le vandalisme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.