Publicité

1 septembre 2020 - 10:00

Sur trois ans

La STTR et le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy renouvellent leur entente

Par Salle des nouvelles

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a récemment procédé au renouvellement de son entente pour le transport intégré des élèves avec le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy.

La nouvelle entente sera en vigueur jusqu’en 2023 et permettra aux élèves fréquentant l’Académie les Estacades, le Collège de l’Horizon, l’École Avenues-Nouvelles, l’École Chavigny et l’École secondaire des Pionniers de se déplacer en tout temps sur le réseau de la STTR pendant la semaine. Surtout, elle permettra au Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy d’offrir une solution de transport aux élèves du secondaire.

Service « plus adapté aux besoins des jeunes »

« Nous sommes heureux de poursuivre nos activités avec le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy, explique Charles-Hugo Normand, conseiller en communication et partenariats à la STTR. Pour nous, il s’agit d’une entente majeure puisqu’environ 1500 de leurs élèves utiliseront nos services. De plus, la nouvelle entente ne contraint plus les élèves à utiliser notre réseau uniquement pour se rendre à l’école et pour revenir à la maison. Ils pourront désormais se déplacer les soirs de semaine et cela facilitera la participation aux activités parascolaires. »

De son côté, Luc Galvani, directeur général du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy, abonde: « Ensemble, nous permettons à nos jeunes de bénéficier d’un service de transport plus adapté à leurs besoins ainsi qu’à la réalité des familles d’aujourd’hui, où les activités parascolaires de fin de journée sont nombreuses. Par cette bonification du service, nos jeunes développent leur autonomie ainsi qu’un comportement écoresponsable, des valeurs chères à notre organisation. »

Dans le contexte de la pandémie, les élèves utilisant le transport collectif devront respecter de nouvelles consignes sanitaires. Ils devront porter un couvre-visage pour monter à bord de l’autobus, se laver les mains en utilisant un distributeur de désinfectant et sortir par la porte arrière de l’autobus si possible. Pour sa part, la STTR continue de désinfecter quotidiennement tous ses autobus en service pour assurer la sécurité des usagers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.