Publicité

12 juin 2020 - 06:00

La résolution a été adoptée à l’unanimité

Patrice Dupuis nommé directeur général par intérim de la STTR

Par Salle des nouvelles

Au terme d’un processus de sélection rigoureux, le conseil d’administration de la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) vient d’approuver la nomination de Patrice Dupuis, à titre de directeur général. La résolution a été adoptée à l’unanimité, lors d’une assemblée extraordinaire ayant hier.

Patrice Dupuis occupait le poste de directeur général par intérim depuis le 9 mai dernier.

Dans le cadre de ses fonctions, il aura la responsabilité d’appliquer les politiques et les décisions du conseil d’administration, dans un contexte d’optimisation et de saine gestion de l’entreprise. Il dirigera l’ensemble des activités de la STTR, de même que ses ressources humaines, financières, informationnelles et matérielles.

« Depuis le 9 mai, Patrice Dupuis a relevé le défi de prendre le poste par intérim, et ce, dans un court délai. Le processus de sélection, ainsi que cette période d’intérim, ont démontré les atouts de sa candidature et nous sommes certains qu’il possède l’expertise nécessaire pour relever ce nouveau défi. Nous sommes donc ravis de pouvoir procéder à sa nomination aujourd’hui », affirme Luc Tremblay, président de la STTR. Celui-ci mentionne également que les actions de M. Dupuis s’inscriront en continuité avec les orientations du conseil d’administration et que l’ensemble des administrateurs accueillent favorablement sa nomination.

« Je tiens à remercier les membres du conseil d’administration pour leur confiance. Je me réjouis d’être à la tête d’une organisation tournée vers l’avenir et je souhaite travailler en collaboration avec tous les employés pour offrir le meilleur service à l’ensemble de nos usagers », affirme M. Dupuis. Il ajoute qu’il est heureux de pouvoir mettre à profit son expertise pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens. « La protection de l’environnement est une valeur importante pour moi et le transport collectif est un moyen concret pour réduire nos émissions de GES », explique-t-il.   

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.