Publicité

10 avril 2020 - 06:00

COVID-19

Au CHSLD Laflèche, la confusion autour de l'augmentation du nombre de cas se dissipe

Par Inès Lombardo, Journaliste

Hier, le CIUSSS MCQ a non seulement dévoilé le bilan de la journée lié au nombre de cas atteints de la COVID-19 en Mauricie, mais la direction a précisé les raisons pour lesquelles le nombre de cas au CHSLD de Laflèche avait augmenté soudainement.

Voici les chiffres dévoilés hier par le CIUSSS MCQ: si l'on rassemble les données de la Mauricie et du Centre-du-Québec, on parle de 648 cas de personnes atteintes du virus. À elle seule, la Mauricie concentre 555 cas et le Centre-du-Québec, 90. Trois  personnes manquent car une analyse est en cours pour déterminer à quel RLS elles appartiennent.

À Trois-Rivières, 213 cas ont été recensés; 99 à Maskinongé; 67 à Drummond; 14 dans la région de l'Arthabaska-et-de-l’Érable; 19 dans la Vallée-de-la-Batiscan; 9 à Bécancour-Nicolet-Yamaska et aucune personne n'est positive à la COVID-19 dans le Haut-Saint-Maurice, malgré un cas  annoncé hier suite à une erreur.

Parmi ces cas, 11 ont été placés en soins intensifs, 23 sont hospitalisés et on déplore 29 décès, dont 20 au CHSLD de Laflèche. Depuis le débit de la crise, 129 personnes de la région se sont rétablies.

Au CHSLD, les tests des asymptomatiques pris en compte

Le CHSLD de Laflèche a été listé par le premier ministre Legault parmi les six cas les plus lourds au Québec et détient actuellement le plus grand nombre de décès. Il y a désormais 91 cas de résidents touchés et 52 du côté des employés. Mercredi, il s'agissait de 58 résidents et 48 employés. 

L’importante augmentation s’explique par une inclusion des personnes asymptomatiques dont les résultats se sont avérés positifs au cours des derniers jours, mais qui n’avaient pas été incluses au portrait du CHSLD Laflèche. Il ne s’agit donc pas d’une augmentation de 33 cas depuis mercredi.

Des mesures pour diminuer la pression sur le personnel

La direction du CIUSSS MCQ a annoncé mettre en place des moyens pour « diminuer la pression sur notre personnel et s’assurer qu'il est accompagné ». En effet, l''accès à un soutien psychologique pour le personnel du CHSLD a été garanti, de même que la mise en place d'une personne référence des ressources humaines pour que les horaires et les heures supplémentaires soient mieux gérés. Des soignants d'autres centres hospitaliers de la région viendront en renfort. Ces mesures seraient effectives dès dimanche. 

Au CHSLD Laflèche, le personnel soignant est passé de 70 pour 138 résidents à 72 pour 118, puisque le CIUSSS MCQ a fait état de 20 morts. De fait, les soignants sont environ 15% en plus pour tenter de traiter les patients et s'occuper de ceux qui ne sont pas atteints physiquement par le virus mais qui le sont psychologiquement. Un travail de titan, encore salué hier par le gouvernement.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.