Publicité

2 avril 2020 - 17:25 | Mis à jour : 17:29

Actions économiques en lien avec le coronavirus

Shawinigan dresse une liste des commerces disponibles

Par Salle des nouvelles

Les mesures de prévention émises afin de limiter la transmission du coronavirus (COVID-19) ont un impact direct sur les commerçants locaux. Afin de les soutenir durant cette période difficile, la Ville invite tous les citoyens à garder contact.

En plus de sa campagne publicitaire sur l’achat local, la Ville rend maintenant disponible une liste des commerces qui continuent à offrir des services, tout en respectant les recommandations de la
Santé publique.

Pour consulter la liste, visitez le www.shawinigan.ca/achatlocal.

« C’est un pas de plus pour offrir de la visibilité à nos commerçants et pour aider la population à s’y retrouver », explique le maire de Shawinigan, Michel Angers. « Comme on aime le dire, notre commerçant, c’est peut-être notre voisin, le coach de notre enfant, l’ami d’un ami! Donc, même confinés, gardons contact! »

Précisons que la liste n’est pas exhaustive et qu’elle peut être modifiée à tout moment. Si votre commerce est encore actif et qu’il ne figure pas à la liste ou si certaines informations sont inexactes, n’hésitez pas à nous en faire part : 819 536-7200 ou [email protected]

Solidarité avec "ceux qui font front"

Dans le même élan de solidarité, la Ville de Shawinigan propose aux citoyens d’afficher leur soutien aux commerçants et à tous ceux et celles qui sont au front pour continuer à servir la population.

Les citoyens sont invités à modifier, s'ils le souhaitent, leur photo de profil Facebook en y ajoutent le filtre « Solidaire à Shawi ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.