Publicité
8 mars 2020 - 07:00

Solidarité

La citoyenne Mireille Magnan, honorée pour ses bonnes actions à Shawinigan

Par Salle des nouvelles

Le conseil a procédé à la remise d’un certificat pour une "Mention du maire" lors de la séance publique de la semaine passée. Michel Angers a fait la lecture de cette mention, destinée à une citoyenne, Mirelle Magnan qui, par ses actions, contribue au rayonnement de la Ville de Shawinigan.

« Je félicite madame Marielle Magnan, originaire de Shawinigan, une grande bénévole qui soutient depuis plusieurs années avec bienveillance les enfants défavorisés de six écoles de Shawinigan avec son projet "Les petites bedaines pleines", a salué le maire. En leur fournissant des collations santé, elle souhaite favoriser leur réussite à l’école tout au long de l’année. Une centaine d’adolescents du programme "Passeport pour ma réussite" du CJE profitent également de ce service. »

Coiffeuse de carrière, cette mamie de cœur cherche sans cesse une façon de redonner aux jeunes en situation de vulnérabilité. L’an dernier, elle a distribué 250 paires de bottes pour jeunes enfants dans les écoles, alors qu’elle travaille actuellement sur un projet de camp de vacances pour le plus grand nombre possible de jeunes défavorisés. « Félicitations madame Magnan pour cette belle initiative citoyenne qui démontre votre grande générosité et votre compassion avec nos jeunes ! » a conclu le maire, face à la dame émue.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.