Publicité
10 mars 2020 - 16:00

Jusqu'au 31 mars, au bar L'Embuscade

L'exposition mise en lumière à la Journée de la femme se poursuit

Par Salle des nouvelles

Elles sont six et elles ont uni leur talent pour présenter une exposition qui se distingue, pour souligner le jour, le mois de la femme. Par le biais de la peinture et l’estampe contemporaine, elles osent ouvrir leurs univers. À l’aide de différents médiums, elles se dévoilent sur des sujets qui les touchent, les interpellent, les stimulent et les réconfortent. Tout cela pour la Journée des Droits des Femmes, qui s'étend au mois à travers cette exposition, visible jusqu'au 31 au bar L'Embuscade.

Par le biais de l’estampe, elles gravent la mémoire et l’intemporel. Puis, par la peinture, une couche d’émotions se dévoile. Une vingtaine d’oeuvres seront présentées. Les artistes sont tour à tour revendicatrices, expressives ou délicates.

Des univers qui ont la même origine, celui d’être une femme en 2020, mais qui se vivent pour chacune à travers leurs préoccupations du moment, leur conscience, leurs âges, leurs aspirations et leurs regards sur le monde qui les entourent. Les artistes de cette exposition spéciale sont: Joan Lefebvre, Fontaine Leriche, Francesca Sinotte, Françoise Bouchard, Alexe Giroux et Élyse Chaîné. Le bar L’Embuscade est situé au 1571 rue Badeaux, à Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.