Publicité
25 janvier 2020 - 06:00

Du 6 au 9 mai prochains

Le CFM, de retour avec quatre métiers aux 16e Olympiades des métiers et des technologies

Par Salle des nouvelles

Le Carrefour Formation Mauricie (CFM), de la Commission scolaire de l’Énergie, a annoncé qu’il participera pour une 14e année aux Olympiades québécoises des métiers et des technologies, qui se tiendront à Québec du 6 au 9 mai prochain. Quatre élèves de quatre métiers différents – comptabilité, secrétariat, vente-conseil et dessin de bâtiment – se mesureront aux meilleurs de leur discipline dans cette compétition provinciale.

Le Carrefour Formation Mauricie accueille chaque année, le jour et parfois le soir, environ 1200 élèves (jeunes et adultes) pour l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou d’une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) dans cinq différents secteurs. Certains programmes sont offerts en alternance travail-études (ATE), en enseignement individualisé (EI) ou en concomitance :

- L’alternance travail-études (ATE) est une formule qui permet aux élèves de réaliser au moins deux stages en milieu de travail dans le cadre de leur programme d’études.
- L’enseignement individualisé (EI) permet à l'élève d'étudier à son propre rythme, en effectuant les exercices prévus, puis de passer un examen lié à ses apprentissages; de plus, l’entrée dans un programme peut se faire de façon périodique.
- La concomitance permet à l’élève de commencer l’apprentissage d’un métier tout en complétant ses trois matières de base de 4 e ou de 5 e secondaire (français, mathématiques et anglais).

Des olympiades qui valorisent les jeunes

Les cinq secteurs d’études sont très variés et rejoignent autant de filles (657) que de garçons (543). Les programmes associés aux secteurs sont les suivants :

1. Administration, commerce et informatique : comptabilité, lancement d’une entreprise, vente-conseil, représentation, secrétariat.
2. Bâtiment et travaux publics : dessin de bâtiment.
3. Entretien d’équipement motorisé : mécanique d’engins de chantier, mécanique de véhicules légers, mécanique de véhicules lourds routiers.
4. Fabrication mécanique : opération d’équipements de production (opérateur/journalier), techniques d’usinage, usinage sur machines-outils à commande numérique.
5. Mécanique d’entretien : mécanique d’entretien en commandes industrielles,
mécanique industrielle de construction et d’entretien.

La pénurie d’élèves se fait sentir non seulement sur les emplois dans la région, mais aussi dans plusieurs programmes scolaires, et plus particulièrement en techniques d’usinage et en opération d’équipement de production. C'est l'une des raisons, explique le CFM, pour lesquelles ce dernier a créé des partenariats avec des entreprises régionales, dont le manufacturier Marmen, qui ont bénéficié d’une formation de la main-d’œuvre en techniques d’usinage (DEP) qui leur était uniquement destinée.

Selon le CFM, les Olympiades témoignent du talent, de la compétence et du savoir-faire acquis par les jeunes au cours de leur formation. Cet événement représente également un défi important non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants. De plus, elles permettent de valoriser et de promouvoir la formation professionnelle et technique auprès de la population en général et des jeunes en particulier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.