Publicité
19 décembre 2019 - 09:00

Des rencontres pour un premier pas vers le zéro déchet

La Ville de Nicolet recherche une vingtaine de familles tentées par le zéro déchet

Par Salle des nouvelles

Le comité consultatif en environnement, en collaboration avec l’organisme La Brouette, est à la recherche d’une vingtaine de ménages qui souhaiteraient être accompagnés pour une démarche vers le Zéro déchet. Six rencontres tournant autour des principes du zéro déchet, de l’alimentation écoresponsable, du compostage et du désencombrement auront lieu entre février et avril prochain.

Ces rencontres sont une approche pour les intéressés à savoir où commencer et les ressources disponibles pour faciliter l’adoption d’un mode de vie écoresponsable. Une première rencontre aura lieu le jeudi 6 février.

Les familles qui le souhaitent peuvent déjà manifester leur intérêt par téléphone au 819 293-6901 poste 1702, par courriel [email protected] ou en s’inscrivant directement sur place le 6 février après avoir eu les explications lors de la réunion.

Qu’est-ce que le Zéro déchet?

C’est un mode de vie qui vise une réduction des déchets et des matières recyclables. Le Zéro déchet se traduit par un changement de nos habitudes de consommation pour ne plus agir comme consommateurs-jeteurs.

Le but n’est pas d’éliminer totalement la poubelle, puisque c’est impossible, mais bien d’apprendre des façons de réduire les matières résiduelles, selon les capacités et la situation de chacun.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.