Publicité
5 novembre 2019 - 09:00

Association québécoise des organismes de coopération internationale

Les Journées québécoises de la solidarité internationale débutent aujourd'hui

Par Salle des nouvelles

Ces activités ont lieu dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale qui se déroulent présentement dans douze régions du Québec. Cet événement est coordonné au Québec par l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI).

Mardi 5 novembre

Projection du film "Une femme en guerre" de Benedikt Erlingsson, à 19h30.
Chef de chœur de la chorale du village, Halla est également une activiste écologique très engagée. Alors que l'usine d'aluminium des environs décide d'agrandir ses installations et ainsi détruire une partie du paysage islandais, Halla emploie les grands moyens.

Ignorant son identité, les autorités et la presse la surnomment la Femme de la montagne. Halla reste insaisissable, efficace et déterminée... jusqu'à ce qu'on lui propose d'adopter une jeune fille ukrainienne. La perspective de devenir une mère va-t-elle faire basculer ses convictions?

Le coût de l'événement est de 6$ pour les membres et 8$ pour les non-membres. La projection a lieu au Ciné-Campus de Trois-Rivières au 858 rue Laviolette, Trois-Rivières.

 

Jeudi 7 novembre

Vernissage de l’exposition "Change le monde, une œuvre à la fois" - volet Réconcili’Art  de 16h30 à 19h.

"Change le monde, une œuvre à la fois" est une exposition en art visuel permettant une réflexion et une prise de parole citoyenne sur les problématiques mondiales actuelles et sur ce que nous souhaitons pour demain. Le volet Réconcili’Art a permis de créer des ponts entre des personnes issues de différentes cultures et traditions par l’entremise de la co-création d’œuvres engagées socialement.

L'admission est gratuite. L'événement aura lieu à l'Atelier de Javier Escamilla au 2623 Avenue Georges, à Shawinigan (2e étage).

 

Samedi 9 novembre

Soirée Sans Frontière, de 17h à 19h.

La Soirée Sans Frontière est un évènement festif mettant en valeur les projets des stagiaires internationaux et les militant.e.s du Comité de Solidarité/Trois-Rivières. Au programme : témoignages des stagiaires, kiosques sur les projets, remise du prix Solidarité Brian Barton, réseautage, bouchées. Bières, vins et cocktails en vente sur place.

L'admission est gratuite et l'événement se déroule à la Coop 507, au 507, rue St-Georges, à Trois-Rivières.

 

Dimanche 10 novembre

Conférence de Lisa Koperqualuk, "Le droit au froid ", à 10h.


De son enfance à Kuujjuaq, dans le nord du Québec, à son engagement pour l’environnement dans les instances internationales, "Le droit au froid" est le récit de Shela Watt-Cloutier, une femme inspirante, devenue modèle de leadership pour le XXI e siècle.

L'admission est gratuite et les billet sont disponibles en ligne sur le site de la bibliothèque Gatien-Lapoint, salle Louis-Philippe Poisson au 1425 Place de l’Hôtel de Ville.

 

Mardi 12 novembre

Conférence de Sébastien Bouchard, « Radios sensationnalistes et populisme », à 19h.

La radio-sensationnaliste est un acteur politique qui se distingue par sa forme, la radio, par son discours, populiste hargneux et diffamatoire, et par sa capacité à mobiliser certains segments de la population. Quels sont les impacts pour le vivre-ensemble, la démocratie et l’environnement?

L'admission est gratuite sur présentation d’un billet. Les billets sont disponibles au CS3R ou au local HF-2010 du Cégep de Trois-Rivières. L'événement a lieu au Théâtre du cégep de Trois-Rivières au 3175 Boul. Laviolette.

 

Jeudi 14 novembre

Conférence de Raymond Legault du Collectif Échec à La Guerre, « Militarisme et changements climatiques », de 12h à 13h.

Qu’est-ce que le militarisme et comment cela se manifeste-t-il ici et dans le monde ? De quelles manières les guerres, les armées et les industries militaires affectent-elles l’environnement ? En quoi contribuent-elles au réchauffement climatique ? Comment la lutte contre le militarisme peut-elle aussi contribuer au combat contre le réchauffement ?

L'admission est gratuite, salle Hubert Reeves du Collège Laflèche au 1687 Boul. du Carmel, à Trois-Rivières.

 

Mercredi 20 novembre

Rassemblement jeunesse sur la justice climatique, de 9h à 15h.

Cette journée sur le thème de la justice climatique propose des mises en situations, des conférences, des jeux et des ateliers pour sensibiliser et mobiliser les élèves du secondaire à devenir des acteurs de changement dans leurs milieux.

À l'Île St-Quentin, à Trois-Rivières.
L'activité est réservée aux milieux scolaires participants.

 

Jeudi 21 novembre

- Conférence de Rosalinda Hidalgo, « Résistances du Sud : Enseignements pour des initiatives sociales en justice climatique au Nord », de 12h à 13h.

Lors de cette conférence, Rosalinda Hidalgo présentera les différents impacts écologiques et sociaux que génèrent les entreprises minières canadiennes au Mexique ainsi que les luttes de résistances des peuples latinos-américains face à cette crise provoquée par le modèle capitaliste « extractiviste ».

L'admission est gratuite sur présentation d’un billet. Les billets sont disponibles au CS3R ou au local HF-2010 du Cégep de Trois-Rivières, au Grand salon du pavillon des Humanités du Cégep de Trois-Rivières au 3175 Boul. Laviolette.

 

- Conférence de Lorraine Guay et Pascale Dufour, « Qui sommes-nous pour être découragées? » de 17h à 19h.

Revenant sur les expériences marquantes de son parcours, Lorraine Guay réfléchit en compagnie de Pascale Dufour aux enjeux sociaux, politiques et personnels que celles-ci soulèvent. Ces perspectives permettent d’offrir une profondeur historique et critique à l’action militante contemporaine et à la participation citoyenne au cœur de tout projet social révolutionnaire. Elles permettent aussi de garder espoir.

L'entrée est libre – Achat d’une consommation suggéré. L'événement se déroule au Caféier, 45, rue St-Antoine, à Trois-Rivières.

 

Pour toutes questions relatives à la programmation, contacter Richard Grenier au 819- 373-2598, poste 313 ou au [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.