Publicité
1 octobre 2019 - 12:00 | Mis à jour : 13:48

Semaine mondiale de l'allaitement

Un Défi Allaitement oganisé le 5 octobre pour normaliser la pratique

Par Salle des nouvelles

Le Centre Ressources Naissance et le CIUSSS MCQ invitent la population de la région à participer à une journée remplie d’animation et d’activités le 5 octobre prochain.

Dans le cadre de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, le Carrefour Trois-Rivières-Ouest sera le lieu du Défi Allaitement Mauricie 2019. Sur place, jeux gonflables, personnages de la Reine des Neiges, Spiderman, maquillage, sculpture de ballons, yoga parent-enfant, spectacle de magie, initiation au Pound, parade de mode, exposants ou encore massage sur chaise pour les mamans...

La famille porte-parole, composée d'Andrée-Ann Blais, de son conjoint Benoit Milot et de leur fils Morgan, sera présente sur place et disponible pour répondre à toutes les questions. Les familles sont invitées samedi le 5 octobre, entre 10 h et 17 h, au Carrefour Trois-Rivières-Ouest. Des allaitements simultanés sont prévus à 11 h.

Des prix Boobies décernés

Rappelons que le but des défis allaitement est de démystifier, normaliser et soutenir l’allaitement maternel. Facilitons la vie de nos mamans en rendant l’espace public un lieu convivial et complice où toutes les familles se sentiront à l’aise de répondre aux besoins de leurs bébés! En nouveauté, cette année, la remise de prix Boobies, dont un spécialement pour papa afin de souligner les différentes façons de composer avec l’allaitement maternel.

En Mauricie, une centaine de mamans participent chaque année au défi allaitement. L'évènement s’est classé au premier rang pour le plus grand nombre de bébés allaités dans un même lieu au Québec.

Pour plus d'informations, la programmation des activités de la journée se trouve sur la page Facebook de l'événement. Il est demandé aux mères qui souhaitent relever le défi de s’y inscrire bien qu’on puisse également le faire le matin-même sur le lieu de l’évènement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.