Publicité
21 septembre 2019 - 12:30

Nicolet souhaite rassurer la population sur la nécessité de couper des arbres dans cette portion de la ville en compensant par du reboisement

Aménagement du site des neiges usées de Nicolet : un plan de reboisement prévu

Par Salle des nouvelles

La Ville de Nicolet informe sa population qu’elle a prévu compenser l’abattage d’arbres nécessaire à l’aménagement de son nouveau site de disposition des neiges usées par une plantation d’arbres sur une portion du site et ailleurs sur le territoire. Nicolet souhaite rassurer la population sur la nécessité de couper des arbres dans cette portion de la ville en compensant par du reboisement. 

« L’ancien site ne répondait plus aux besoins et aux normes et nous devions construire un nouveau site plus grand mais aussi selon de nouvelles normes environnementales plus sévères. Bien sûr, nous aurions préféré ne pas sacrifier d’arbres, avec tous les efforts de développement durable que nous faisons, mais nous avions des critères importants à respecter : grandeur du terrain dont nous sommes propriétaires à proximité du centre-ville, critères d’urbanisme, environnementaux et d’ingénierie, etc. », souligne la mairesse, Geneviève Dubois. 

Près de 25 000 $ sont prévus au budget pour refaire une bande boisée après la fin des travaux et pour reboiser certaines autres portions du territoire. La Ville assure que l’écoulement d’eau n’affectera pas la piste cyclable qui passe près de là. 

Rappelons que le projet d’aménagement d’un nouveau site a été présenté au budget municipal en décembre dernier et que le contrat du nouveau dépôt à neige a été octroyé le mois dernier pour un peu plus d’un million de dollars. La Ville de Nicolet prévoit utiliser le nouveau site pour la prochaine saison hivernale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.