Publicité
4 septembre 2019 - 11:30

10e anniversaire de l’Université du troisième âge

L'UQTR accueillera l’anthropologue Serge Bouchard le 6 septembre prochain

Par Salle des nouvelles

Pour marquer la rentrée du 10e anniversaire de l’Université du troisième âge (UTA), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) accueillera l’anthropologue de renom Serge Bouchard, le 6 septembre. Ce dernier offrira une conférence gratuite et ouverte à tous intitulée Mémoire, histoire, savoirs, dès 10 h 30, au local 1200 du pavillon Albert-Tessier de l’UQTR. 

Né à Montréal en 1947, Serge Bouchard est également écrivain et animateur. Il communique sur toutes les tribunes sa passion pour l’histoire des Amérindiens et des Métis, pour la nordicité, ainsi que pour l’Amérique francophone. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et intervient régulièrement dans différents médias. Comme les places sont limitées pour sa conférence, les personnes intéressées doivent s’inscrire à l’événement en consultant le site Internet www.uqtr.ca/uta

Information et inscription à l’UTA

La présence de M. Bouchard s’inscrit dans les activités de la traditionnelle journée information et inscription de l’Université du troisième âge. Les membres de l’équipe de l’UTA seront sur place de 8 h 30 à 12 h pour accueillir tous ceux et celles qui désirent en savoir plus sur la programmation automnale et sur la façon de procéder à l’inscription. Quelques activités spécialement conçues pour le 10e anniversaire seront également dévoilées lors de cette journée. 

« Nous voulions un conférencier rassembleur et passionné par son domaine pour lancer cette rentrée toute spéciale et nous sommes bien heureux de compter sur M. Bouchard. Nous attendons plusieurs habitués de l’UTA pour cette activité, mais aussi plusieurs curieux qui viendront profiter de la présence de notre invité pour découvrir nos activités et se laisser tenter », explique Christine Dallaire, coordonnatrice de l'Université du troisième âge. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.