Publicité
21 août 2019 - 13:00

Madame Rita Perreault fait son entrée dans un club sélect

Une centenaire à la Résidence Ste-Famille

Par Salle des nouvelles

La Résidence Ste-Famille a souligné, le jeudi 15 août, un fait d’armes assez rare alors qu’une de ses résidentes, madame Rita Perreault, a fêté son 100e anniversaire de naissance. Née le 15 août 1919, c’est entouré de sa famille ainsi que des résidents et employés de la Résidence Ste-Famille que Mme Perreault a célébré ce moment. 

Événement rarissime, qui n’est survenu qu’à deux autres reprises dans ce lieu d’hébergement, la jeune centenaire a eu droit à tous les égards lors de cette soirée qui lui a été consacrée avec notamment, des prestations musicales pendant le souper. Au cours du repas, celles-ci ont laissé la place à des discours de la direction de l’établissement et du maire de Trois-Rivières, M. Jean Lamarche. Ces derniers ont souligné le passage de ce plateau important par Mme Perreault. 

« Mme Perreault habite notre résidence depuis peu de temps, c’est pourquoi nous nous sentons extrêmement privilégiés d’avoir la chance de vivre ce moment important avec elle », a déclaré M. Jonathan Dion, gestionnaire de la Résidence Ste-Famille. 

Soulignons que la descendance de Mme Perreault est assurée depuis déjà un bon moment avec cinq enfants, trois petites-filles et cinq arrière-petits-enfants. 

À propos de la Résidence Ste-Famille (www.ste-famille.ca)

Située aux abords de la rivière St-Maurice, au 60 rue Perreault, à Trois-Rivières, la Résidence Ste-Famille accueille des locataires autonomes et semi-autonomes de 55 ans et plus depuis 1999. Notre philosophie de gestion repose sur l’approche clientèle, c’est-à-dire une organisation qui fonde sa raison d’être sur la réponse aux besoins des gens qui nous habitent. Le respect, l’entraide, faire la différence et la famille sont les piliers qui gouvernent au quotidien les gestes de l’organisation. Notre mission est d’offrir les meilleures conditions d’hébergement afin de maintenir le plus longtemps possible l’autonomie de la clientèle. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.