Publicité
30 juin 2019 - 10:00

Le meilleur de la Mauricie dans vos marchés publics

Lancement de la saison estivale des marchés publics de la Mauricie

Par Salle des nouvelles

Des représentants des cinq marchés publics de la Mauricie, soit ceux de Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Narcisse, Shawinigan, Trois-Rivières et Yamachiche, se sont réunis, le jeudi 27 juin au Musée POP, afin de lancer la saison estivale des marchés publics de la Mauricie en grand! Ensemble, ils ont bien l’intention de faire rayonner l’agriculture de proximité dans la région.

Les marchés publics sont des vitrines de choix pour les produits locaux, frais ou transformés. En Mauricie comme ailleurs, les nombreux artisans de l’agroalimentaire façonnent le territoire et forgent l’identité de la région.

« Les marchés publics sont des lieux de rencontre privilégiés entre producteurs et consommateurs. Notre clientèle est fidèle et c’est toujours gratifiant de la côtoyer de si près! », a affirmé Guy Fradette, copropriétaire de La ferme Les couleurs de la terre, présente dans plusieurs marchés de la région.

Soutenir le développement des marchés publics en Mauricie

« Cette année, nous voulions créer des liens plus serrés entre les cinq marchés publics de la Mauricie et les faire rayonner davantage. Le soutien du Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM) s’élève à 53 600 $. Il a permis l’embauche d’une ressource consacrée au développement des marchés publics, la coordination du Marché public de Trois-Rivières à titre de projet-pilote ainsi que le déploiement d’une campagne de promotion régionale intitulée “Le meilleur de la Mauricie dans vos marchés publics” », a expliqué Larry Bernier, président du PDAAM.

La campagne de promotion inclut entre autres un site Web, de la publicité, une infolettre, un compte Instagram et surtout, des capsules vidéo qui sont en cours de tournage. L’objectif : rappeler aux gens de la Mauricie, mais aussi aux touristes, qu’il est possible de s’approvisionner localement, et ce, partout sur le territoire.

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec accordent une aide financière de 16 800 $ pour la réalisation de ce projet. Cette aide est offerte par l'entremise du Programme Proximité, en vertu du Partenariat canadien pour l'agriculture. Le projet est également réalisé en partenariat avec le Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie, Innovation et développement économique Trois-Rivières, le Musée POP, le Marché public de Shawinigan, le Marché public et la municipalité de Yamachiche, la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton, le Marché champêtre de Saint-Narcisse et la MRC des Chenaux.

À vos marchés!

Marché champêtre de Saint-Narcisse

Un dimanche sur deux
Du 7 juillet au 29 septembre 2019, de 10 h à 15 h
300, rue Principale, Saint-Narcisse
Page Facebook

Marché public de Saint-Élie-de-Caxton

Un dimanche sur deux
Du 16 juin au 20 octobre 2019, de 10 h à 15 h
Garage de la culture, 2191, avenue Principale, Saint-Élie-de-Caxton
Page Facebook

Marché public Yamachiche

Tous les samedis
Du 15 juin au 31 août 2019, de 10 h à 14 h
Parc Achille-Trahan, route 138, Yamachiche
Page Facebook

Marché public de Shawinigan

Ouvert toute l'année
Du mercredi au vendredi de 8 h à 18 h; le samedi et le dimanche de 9 h à 17 h
Petit marché saisonnier tous les vendredis de 11 h à 16 h
2093, avenue Champlain, Shawinigan
Page Facebook/Site Web

Marché public de Trois-Rivières

Tous les jeudis du 27 juin au 3 octobre 2019, de 15 h à 19 h
Musée POP, 200, rue Laviolette, Trois-Rivières
Page Facebook

Pour plus de détails, allez à l'adresse suivante : www.marchespublicsdelamauricie.ca. Pour suivre les marchés publics de la Mauricie sur Instagram, c'est ici

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.