Publicité
10 juin 2019 - 11:23

Une exposition historique interactive consacrée à la pêche et à l’histoire de la région présentée à la gare de La Tuque

Tourisme Haute-Mauricie inaugure la nouvelle exposition « Histoires de pêche d’hier à aujourd’hui »

Par Salle des nouvelles

L’équipe municipale de Tourisme Haute-Mauricie, en collaboration avec l’Association des pourvoiries de la Mauricie, a procédé aujourd’hui à l’inauguration d’une nouvelle exposition touristique interactive intitulée Histoires de pêche d’hier à aujourd’hui. Cette exposition offerte gratuitement, est présentée au bureau d’information touristique de La Tuque, situé à la gare au 550, rue St-Louis.

En Mauricie, les histoires de pêche ne datent pas d’hier. Couvrant un immense territoire de plus de 40 000 km², abreuvé par plus de 30 000 lacs et d’innombrables rivières, la Mauricie est un lieu de prédilection pour tous les amants de la nature. L’exposition Histoire de pêche d’hier à aujourd’hui est un clin d’œil à l’industrie touristique de la région mauricienne qui est en constante évolution.

Cette exposition se décline en trois volets :

  • Une exposition physique avec artefacts, objets de collection et panneaux d’interprétation;
  • Un volet expérientiel par des jeux pour les petits et les grands;
  • Une partie virtuelle qui est accessible par l’entremise de tablettes électroniques.

Cette exposition en ligne a été réalisée grâce au Programme d’investissement Histoires de chez nous du Musée virtuel du Canada. Le Musée virtuel du Canada est administré par le Musée canadien de l’histoire avec le soutien financier du gouvernement du Canada. Le programme d’investissement Histoire de chez nous aide les musées et les organismes patrimoniaux canadiens de plus petite taille à réaliser, en collaboration avec les collectivités locales, des expositions virtuelles qui suscitent l’intérêt des publics en ligne envers les histoires, passées ou actuelles, des collectivités du Canada.

« La richesse des histoires qui nous ont été racontées dans le cadre de ce projet, ainsi que les trouvailles que nous avons faites en raison de nos recherches étaient beaucoup trop grandes pour qu’on se limite à une version Web. C’est en faisant ce constat que nous avons eu l’idée de créer une exposition bien réelle et complète dans la gare. Comme notre bureau d’information touristique est situé à cet endroit, cela permet aux visiteurs et aux gens d’ici de découvrir une facette très intéressante de notre histoire, tout en découvrant la richesse de notre territoire. Cette exposition a comme sujet principal la pêche, mais elle représente beaucoup plus. C’est aussi une façon de rendre hommage aux pionniers qui ont contribué au développement de la Mauricie. Que ce soit par le savoir-faire et les valeurs transmises par les Premières Nations, le développement de la région par les bateaux à vapeur sur la rivière Saint-Maurice, la construction de la voie ferrée, la construction des barrages hydroélectriques, on y retrouve beaucoup d’histoires de familles de génération en génération », a mentionné Valerie Fortin, directrice tourisme-pourvoiries à Ville de La Tuque.

C’est grâce au soutien financier de ce programme, ainsi que celui de la Ville de La Tuque et de l’Association des pourvoiries de la Mauricie que ce projet a vu le jour. Plusieurs partenaires y ont contribué dont le Conseil de la Nation Atikamekw, plusieurs pourvoiries de la Mauricie, la Société Historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice et plusieurs autres. L’exposition virtuelle est disponible en français et en anglais.

Autres nouveautés prévues à l’automne

D’autres nouveautés en lien avec ce projet sont prévues à l’automne. Parce que ce ne sont pas les idées qui manquent et que les partenaires impliqués sont dynamiques, les gens de Tourisme Haute-Mauricie ont décidé d’aller un peu plus loin en réalisant des capsules vidéos qui racontent l’histoire de chez nous de façon plus dynamique et plus vraie.

Avec cette nouvelle exposition, Tourisme Haute-Mauricie ajoute un attrait complémentaire intéressant à l’offre offerte en milieu urbain à La Tuque dans ses trois pôles touristiques qui sont le parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais, le bureau d’information touristique à la gare et le Centre Sakihikan au parc du lac St-Louis. Des circuits sont offerts qui incluent aussi le Centre de valorisation de Lac-Édouard et le parc Ducharme de La Bostonnais, ce qui permet de retenir les visiteurs plus longtemps en sol latuquois en leur offrant la possibilité d’en savoir plus sur l’histoire de la région.

Pour les Latuquois, cette nouvelle exposition est l’occasion de redécouvrir leur région ou de la faire découvrir aux membres de leur famille et leurs amis. Pour les voyageurs qui utilisent le train ou l’autobus pour se déplacer, cette exposition est un beau divertissement pour occuper leur temps d’attente. À compter du 16 juin, le bureau d’information touristique de La Tuque sera ouvert tous les jours pour l’été. À partir du mois de septembre et pendant l’hiver, l’exposition sera accessible du lundi au vendredi.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.