Publicité
30 mai 2019 - 07:53 | Mis à jour : 12:41

Nouvelle génération du gazon synthétique intérieur

Une cure de jeunesse pour la surface synthétique intérieure du Complexe sportif Alphonse-Desjardins

Par Salle des nouvelles

La nouvelle a été lancée dans les derniers mois : la surface synthétique intérieure du Complexe sportif Alphonse-Desjardins se refait une cure de jeunesse pendant la saison estivale.

Les travaux chapeautés par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy permettront le renouvellement tant attendu par les amateurs de sports de gazon. L’étape de nettoyage et de peinture débutait à compter du 15 mai. Dès le 16 juillet, les travailleurs s’attaqueront à la surface à proprement dit. Les travaux de remplacement de la surface gazonnée et de son remplissage devraient s’étaler jusqu’au 30 août 2019.

Les travaux affecteront peu les activités régulières se tenant sur le synthétique intérieur, car le plateau est très peu utilisé pendant l’été. La majorité des engagements du Complexe sportif Alphonse-Desjardins pourront être rendus aux utilisateurs.

Une fois les travaux complétés, les activités régulières pourront recommencer pour au moins les 10 prochaines années. Utilisé à 84 % du temps par les clubs soutenus par la Ville de Trois-Rivières et les activités offertes en services aux citoyens, on peut en conclure que l’installation de plus de 7 560 mètres carrés restera un pilier important du sport pour les citoyens de Trois-Rivières.

Également utilisé par le volet scolaire et lieu hôte de plusieurs événements, la surface synthétique du Complexe sportif Alphonse-Desjardins demeurera une installation vivante, dynamique et un pôle de développement tant sportif qu’économique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.