Publicité
12 avril 2019 - 13:41 | Mis à jour : 13:49

Le Cégep de Trois-Rivières recevra l’auteur et militant Dominic Champagne

Le mardi 16 avril 2019, à quelques jours du Jour de la Terre, le Cégep de Trois-Rivières recevra l’auteur et militant Dominic Champagne.

« La science le dit clairement : nous sommes entrés dans une ère de bouleversements climatiques et il y a urgence ». Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré: « Nous avons deux ans pour agir sous peine de conséquences désastreuses. Il en appelle à la société civile de tous les pays. Nous répondons présents. L’urgence de la situation exige une mobilisation sans précédent et de vigoureuses actions collectives pour protéger le monde dans lequel nous vivons […] ».

Dominic Champagne est auteur, dramaturge et metteur en scène. Militant écologiste, il est l’un des initiateurs du Pacte pour la transition lancé en novembre 2018. L’objectif de ce pacte est d’intensifier la lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de l’environnement. Ainsi, tous les Québécois et toutes les Québécoises sont invités à s’engager à faire leur part d’efforts pour l’environnement tout en exigeant du gouvernement du Québec qu’il fasse la sienne.

Mardi 16 avril 2019 à 19 h
Théâtre du Cégep de Trois-Rivières
Entrée et stationnement gratuits

Cette grande conférence est présentée en collaboration avec le Syndicat des professeurs et des professeures de notre collège et le Comité de solidarité/Trois-Rivières.

Quelques billets seront disponibles pour le grand public. Les personnes intéressées devront se présenter dans le Hall d’entrée du Théâtre du Cégep de Trois-Rivières.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.