Publicité
19 novembre 2018 - 14:20 | Mis à jour : 14:37

Une communauté universitaire unie contre les violences sexuelles

L’Université du Québec à Trois-Rivières, l’Association générale des étudiants de l’UQTR et le Groupe Action Femmes s’associent pour la tenue de la Semaine de prévention des violences sexuelles qui se déroule du 19 au 23 novembre. Cette semaine regroupe plusieurs activités de sensibilisation et d’information dans le but de témoigner à l’ensemble de la communauté universitaire l’engagement d’offrir un milieu d’études et de travail exempt de comportement à caractère sexuel inadéquat.

« L’UQTR offre à ses étudiants et son personnel un milieu de vie sain et sécuritaire, où les personnes sont traitées avec respect et dignité. Les membres de la communauté universitaire sont notre première richesse et c’est pour cette raison que nous avons adopté une politique afin de prévenir et enrayer le harcèlement, la discrimination et l'incivilité en 2011. Je me réjouis d’ailleurs de l’excellente collaboration que nous avons avec l’AGE UQTR et le Groupe Action Femmes pour la mise en place de projets et de campagnes qui font la promotion et l’éducation en ce qui concerne les comportements responsables et respectueux », explique M. Olivier Malo, vice-recteur aux ressources humaines.

Parmi les activités mises en place, un midi-conférence sur la « représentation féministe chez les minorités culturelles » est prévu le mercredi 21 novembre à l’Atrium C.E.U. du pavillon Ringuet, de 12 h à 13 h 30. Cette activité sera animée par Mme Dalila Awada, citoyenne engagée sur les principaux enjeux reliés à cette problématique, ainsi que Mme Cathy Tétreault, directrice du Centre Cyber-aide. Les membres de la communauté universitaire qui ne peuvent se déplacer pourront suivre le tout à distance sur le site https://www.uqtr.ca/diffusion_en_direct.

Partenaire de la Semaine de prévention des violences sexuelles, le Centre d’aide et de lutte aux agressions sexuelles (CALACS) de Trois-Rivières offrira des formations Témoin-actif le 22 novembre, de 13 h à 16 h pour les étudiants, ainsi que le 23 novembre, de 9 h à 12 h pour les employés. Les étudiants peuvent s’y inscrire en cliquant ici, tandis que le personnel de l’UQTR doit compléter son inscription en se rendant à l’adresse suivante: https://doodle.com/poll/75cdqtbi7wm9q5k9.

Finalement, différents kiosques d’information seront animés par des étudiants, du 20 au 22 novembre entre 9h et 17h, aux pavillons Michel-Sarrazin et Albert-Tessier.

« L’AGE UQTR considère qu’il est important de sensibiliser la population étudiante aux violences à caractère sexuel. Nous tenons à remercier et à souligner l’implication des différents regroupements, ainsi que l’Université, qui aborde cette problématique de front », conclut Michael Fortin, vice-président aux affaires sociopolitiques de l'AGE UQTR.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.