Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2018 - 08:00 | Mis à jour : 11:59

Programmation célébrant la Cérémonie du Jours du Souvenir

Par Salle des nouvelles

L’année 2018 marque le 100e anniversaire de la fin des hostilités de la Première Guerre mondiale. C’est durant ce conflit que le Canada s’est créé une identité comme nation et ce grâce à tous ces Canadiens qui y combattirent avec courage. À chaque année, la Cérémonie nationale du Jour du souvenir célébré le 11 novembre est l’occasion spéciale de commémorer la mémoire et de rendre hommage aux membres des Forces canadiennes qui y firent le sacrifice ultime sur terre, mer et air ainsi que durant tous les autres conflits historiques, notamment de la Deuxième Guerre mondiale, de la guerre de Corée et en Afghanistan, ainsi que durant les missions de maintien de la paix et autres engagements militaires internationaux du Canada.

 

La Filiale 35 de la Légion royale canadienne de Trois-Rivières est fier d’organiser, avec la participation du 12e Régiment Blindé du Canada, le Navire Canadien de Sa Majesté Radisson, les différents corps de cadets de la région et les premiers répondants, plusieurs Cérémonies dans notre région. La population est invitée à se rassembler et assister aux Cérémonies suivantes :

 

  • Bécancour: 11h00 le jeudi 8 novembre  au Cénotaphe de la ville

  • Nicolet : 11h00 le samedi 10 novembre  au Cénotaphe de la ville

  • Trois-Rivières : 11h00 le dimanche 11 novembre  au Cénotaphe du centre-ville.

  • Louiseville : 11h00 le dimanche 18 novembre 2018 au Cénotaphe de la ville.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.