Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 13:03 | Mis à jour : 13:19

Lancement du projet Restauration et protection de la Tourbière Red Mill : la communauté au service de la nature

Nature-Action Québec, en collaboration avec la Fondation Trois-Rivières pour un développement durable, lance cet automne le projet Restauration et protection de la Tourbière Red Mill : la communauté au service de la nature. Ce projet consiste à mettre en œuvre des actions visant à concilier la conservation des habitats fauniques de la Tourbière Red Mill avec une utilisation encadrée du sentier de motoneige officiel en place et respectueuse de l’environnement, en collaboration avec les usagers de VHR, les partenaires locaux et la communauté.

La Tourbière Red Mill, d’une superficie de 578 hectares, est la plus grande tourbière sur le territoire de la Ville de Trois- Rivières. On y retrouve une grande diversité d'occurrences d'espèces menacées, vulnérables ou susceptibles de l'être, dont la salamandre à quatre orteils (susceptible d'être désignée), des habitats potentiels pour la couleuvre verte (susceptible d'être désignée), la petite chauve-souris brune, la chauve-souris nordique et la pipistrelle de l'Est (en voie de disparition). De plus, le site présente un des rares endroits à l'est de l'Abitibi où niche la grue du Canada. Toutefois, le site est parcouru d'un sentier officiel de motoneige, qui est également utilisé illégalement par les quads le reste de l'année. La circulation en quad sur ce site fragile constitue une menace importante à la préservation des bryophytes qui participent à la formation du dépôt de tourbe de la tourbière et au maintien des caractéristiques écologiques du milieu. Les tranchées et les ornières créées dans les tourbières par le passage répété des VHR (hors sentier et hors saison) peuvent modifier l'écoulement de l'eau dans le milieu et ultimement l'assécher, ce qui modifierait de façon irréversible l'écosystème et causerait la perte d'habitats fauniques et floristiques de grande importance. Il est important de travailler à la sensibilisation des utilisateurs à court terme et à la fermeture de ces sentiers afin de favoriser la restauration des habitats pour la faune et la flore locale.

C’est pourquoi, avec l’appui financier de la Fondation de la faune du Québec et Énergir, NAQ et la F3RDD débuteront dans les prochaines semaines la réalisation d’une série d’actions qui permettront à la population de mieux connaître ce milieu d’exception et ses enjeux de conservation. D’autres actions permettront de mettre en valeur la Tourbière dans une optique de conciliation de protection de ce site d’une rare biodiversité avec une pratique respectueuse et encadrée de la motoneige. Notamment, une activité de plantation de 40 arbres et 400 arbustes aura lieu le samedi  22 septembre prochain permettant de fermer 2 sentiers non autorisés de véhicule hors route et ainsi favoriser la reprise de la végétation.

Tous les citoyens et citoyennes intéressés à donner un coup de main pour la plantation sont invités à venir nous rejoindre en face du 2200, rue Pierrette, Trois-Rivières dès 9h. Apportez pelle, bouteille d’eau, gants et bottines!

Vous voulez participer à la plantation et vous avez besoin de précisions? N’hésitez pas à composer le 819 379-4487 ou écrivez à l'adresse courriel suivante: [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.