Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 août 2018 - 14:23 | Mis à jour : 14:31

Bécancour inaugure un parc au Domaine de la Tour

La Ville de Bécancour est fière de procéder, aujourd’hui, à l’inauguration du parc de l’avenue des Capucines dans le secteur Sainte-Angèle.
 

Issue d’une volonté du milieu et réalisée par la Ville de Bécancour, cette nouvelle installation incluant des modules de jeux et du mobilier urbain vient réaliser le souhait des résidents du secteur composé d’une grande majorité de jeunes familles avec enfants.
 

« Située au cœur du Domaine de la Tour, la localisation du parc permettra l’accès facile aux familles établies dans les phases 1 à 6 du projet domiciliaire ainsi qu’aux futurs résidents des phases à venir », se réjouit le promoteur, M. Jérémie Fournelle, qui prévoit déjà une phase 7 de 32 terrains prêts à construire dès le début de 2019.
 

En plus de la phase 6 du Domaine de la Tour, les phases 1 et 2 du Domaine de l’Île, situé plus à l’est du Plateau Laval, ont connu un très bon succès dans la dernière année. M. Fournelle affirme d’ailleurs que son projet du Domaine de l’Île est vendu à 85 %. Le promoteur est présentement en planification de la phase 3 du projet afin de pouvoir soutenir la demande et offrir aux futurs citoyens une gamme complète de terrains. Depuis 2009, 255 terrains ont été vendus dans l’un ou l’autre de ces deux projets domiciliaires.
 

De plus, la Ville de Bécancour a, sur la planche à dessin, un projet d’infrastructure afin de pouvoir offrir un accès direct à l’autoroute 30 à partir du Plateau Laval. Cela permettra aux résidents déjà présents d’accéder à l’autoroute sans devoir passer par le boulevard Bécancour.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.