Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 août 2018 - 12:00

Les vélos musicaux roulent à nouveau!

Par Salle des nouvelles

Le 23 juillet dernier, Culture Trois-Rivières annonçait que les Vélos Musicaux, un projet réalisé en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières, étaient hors d’usage en raison d’actes de vandalisme perpétrés sur ceux-ci. Bonne nouvelle : la station est de nouveau fonctionnelle!

Les vélos de retour sur pied

Le 26 juin dernier, la toute première station de Vélos Musicaux permanente à l’extérieur de Montréal était inaugurée au Parc Pie-XII. Un mois plus tard, Culture Trois-Rivières était forcé de fermer la station pour une durée indéterminée puisque celle-ci avait été vandalisée à quelques reprises. Il faut dire que toute l’équipe technique entourant les Vélos Musicaux a travaillé d’arrache-pied pour que la station redevienne fonctionnelle. Les citoyens pourront donc utiliser à nouveau les Vélos et pédaler au rythme de leurs chansons préférées!

S’approprier la station

Depuis son installation, la station des Vélos Musicaux connaît un franc succès auprès des citoyens et ceux-ci se l’approprient de plus en plus. Culture Trois-Rivières mise sur leur vigilance et invite à porter une attention particulière à la station. Les Vélos Musicaux sont offerts gratuitement et favorisent les rencontres dans un lieu traditionnellement non dédié aux arts et à la culture, tout en encourageant les saines habitudes de vie.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.