Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 mai 2018 - 11:31 | Mis à jour : 11:52

En début juin, les vignobles de la Ville de Bécancour vous accueuillent

Par Salle des nouvelles

Tourisme Bécancour est fier d’encourager un évènement porteur qui fera découvrir les richesses agroalimentaires et vinicoles de la région bécancouroise. Que diriez-vous de visiter les vignobles bécancourois, et ce, en vivant une véritable expérience vinicole ? Les amateurs de vin seront comblés, car les deux premiers week-ends de juin, les vignobles le Fief de la Rivière ainsi que le Domaine du Clos de L’Isle ouvrent leurs portes gratuitement afin de vous faire découvrir leurs produits et amorcer en grand leur saison touristique.


Les 2, 3, 9 et 10 juin, touristes et citoyens sont conviés à ces deux sites pour profiter d’une programmation spéciale, et surtout, déguster les dernières cuvées! Les vignobles seront ouverts de 10 h à 17 h.


Vin et bouffe, quel beau mariage

En plus de savourer un bon verre de vin sur la magnifique terrasse du Domaine du Clos de l’Isle, les amateurs de vin profiteront de l’occasion pour découvrir la floraison des pivoines; près de 250 spécimens à admirer! À l’occasion de ces portes ouvertes, vous pourrez visiter les installations du vignoble et déguster quelques sucreries de la Maison de Bibi qui s’agenceront merveilleusement avec votre vin.

 Un accord fudge et vin, attirant non ?

De plus, vous pourrez découvrir sur place les produits naturels Cocher Capella, une gamme de
soins pour la peau.

Quant- à lui, Le Fief de la Rivière offrira la possibilité de faire une visite du vignoble en carriole en plus de découvrir son magnifique caveau construit à 16 pieds sous le niveau du sol, un lieu magique et insoupçonné.

Un accord vins et fromages/charcuteries vous y sera proposé avec les produits biologiques de la ferme Rheintal de Saint-Grégoire et de la Fromagerie L’Ancêtre.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.