Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2018 - 14:49 | Mis à jour : 16:23

Bien vivre pour mieux vieillir

Sensibiliser les aînés sur les enjeux qui les concernent

Par Salle des nouvelles

Le Regroupement des AQDR de la Mauricie, fort d’une large consultation menée par le mouvement AQDR au Québec, souhaite partager avec ses membres et les non membres aînés de la Mauricie sur le bien vivre pour mieux vieillir.

Par cette activité, le Regroupement des AQDR souhaite mieux comprendre les problématiques et les conséquences du vieillissement de la population de la Mauricie. Quatre enjeux se dégagent de cette consultation : prévenir la pauvreté, assurer une qualité de vie, favoriser l’inclusion sociale, s’engager dans une démarche de développement durable.

Suite à un portrait de la situation, plusieurs problèmes ont été identifiés et des solutions cherchées.  Le Regroupe souhaite également sensibiliser la population aînée et les élus sur cette réalité que vivent les aînées et aînés. C’est autant de situations et de questions sur lesquelles ils échangerons lors du Forum.

Un groupe d’experts

Pour se sensibiliser à la question du Bien vivre pour mieux vieillir des ressources interviendront sur les quatre enjeux et les dix droits qui sont le fondement des revendications de l’AQDR. Des intervenants chevronnés, entre autres Mme Judith Gagnon, présidente de l’AQDR Nationale, pourront nous guider dans nos réflexions.

Certes, plusieurs s’intéressent à la question du vieillissement, mais savons‐nous que vivre et vieillir dans la dignité repose sur des revenus décents, c’est‐à‐dire des revenus qui atteignent et dépassent le seuil de faible revenu. En 2016, une personne vivant seule devait disposer de 24 460 $ pour atteindre ce seuil.

Une autre statistique à prendre en compte : le tiers des personnes aînées vivant seules sont des femmes avec un revenu sous le seuil de faible revenu.

À propos du regroupement des AQDR de la Mauricie

Le regroupement des AQDR de la Mauricie travaille en défense de droits des aînés retraités et préretraités; il œuvre sur le territoire depuis 1998. Sa mission est la défense collective des droits culturels, économiques, politiques, sociaux et environnementaux des personnes aînées, retraitées et préretraitées. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.