Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 avril 2018 - 15:00

Tournée des Rendez-vous du premier roman.

Les bibliothèques de Shawinigan reçoivent les lauréats

Par Salle des nouvelles

Les bibliothèques de Shawinigan vous invitent à une rencontre le jeudi 26 avril à 19 h avec les deux lauréats des Rendez-vous du premier roman. L’activité, animée par Véronique Marcotte, se déroulera à la salle du conseil de l’hôtel de ville de Shawinigan.

Depuis 2017, les bibliothèques de Shawinigan sont associées au Festival du premier roman de Chambéry avec la mise en place d’un club de lecture.

Ainsi, après avoir lu dix premiers romans français et dix premiers romans québécois, les lecteurs ont tranché et élu leurs favoris. Le cœur de Berlin d’Élie Maure a été élu meilleur premier roman québécois et Ma reine de Jean-Baptiste Andrea meilleur premier roman français. 

C’est donc avec enthousiasme que les bibliothèques de Shawinigan accueilleront ces deux auteurs. Cette activité permet de mettre en valeur l’accord de coopération entre Chambéry et Shawinigan et, plus particulièrement, son volet culturel.

La rencontre de 60 minutes sera suivie d’une période d’échange avec vin d’honneur et prix de présence.

L’activité est gratuite pour les abonnés des bibliothèques et offerte au coût de 5 $ pour les non-abonnés.

Prière de vous inscrire à l’avance sur place ou en téléphonant, avec votre carte en main, au 819 536-7218.
 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.