Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 mars 2018 - 16:00

Investissement Québec en tournée manufacturière à Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Les experts de la tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec se sont arrêtés à Trois-Rivières pour rencontrer les manufacturiers innovants de la région. Offrant aux participants des rencontres avec des spécialistes pour les conseiller dans leur virage vers l’innovation et discuter du financement disponible, la tournée a aussi été l’occasion d’entendre les témoignages des entreprises Marmen, Epsilia et Groupe Pro-B.


L’événement a également permis d’annoncer un projet de l’entreprise Bellemare abrasifs et minéraux, un spécialiste de la fabrication, la distribution et la vente de produits abrasifs et de minéraux. En effet, l’entreprise a notamment procédé à l’acquisition d'équipement de production pour une ligne de séchage de verre concassé. Cette nouvelle technologie apportera des gains de productivité et d’efficacité en permettant de traiter une plus grande quantité de verre recyclé et valorisé. Bellemare abrasifs et minéraux a pu compter sur l’appui d’Investissement Québec, qui a accordé un prêt de 562 800$ pour le projet, ainsi que sur une contribution remboursable du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, d’un montant de 386 400$.


« Dans chacune des régions du Québec, y compris ici, en Mauricie, les PME sont la principale source de création d’emplois et de richesse. Afin d’assurer leur prospérité et celle de leur région, elles ont avantage à moderniser leurs installations et leurs procédés, comme le fait Bellemare abrasifs et minéraux en mettant en œuvre ce projet d’acquisition d’équipements. Notre gouvernement est heureux de contribuer à la croissance de cette entreprise bien implantée dans le secteur industriel de Trois-Rivières », a déclaré Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.


« Les entreprises de la Mauricie ont tout ce qu’il faut pour se distinguer et réussir. Avec notre appui, elles peuvent diversifier leurs marchés, mettre au point de nouveaux produits et procédés et, surtout, innover à chacune des étapes de leur croissance. Je me réjouis donc de cette annonce prometteuse pour l’essor économique de notre région et pour le rayonnement de l’expertise de ses entreprises dynamiques, telles que Bellemare abrasifs et minéraux», a ajouté Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières.


« En soutenant la réalisation du projet de Bellemare abrasifs et minéraux, notre gouvernement permet à la Mauricie d’améliorer sa productivité et de demeurer compétitive sur les marchés intérieur et d’exportation. Les projets d’investissement stratégiques comme celui-ci sont importants pour renforcer notre économie et pour assurer le dynamisme de notre région. Je salue l’engagement de Bellemare abrasifs et minéraux envers notre prospérité collective », a précisé Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie.


« Le succès du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie repose en grande partie sur le dynamisme des entreprises qui, comme Bellemare abrasifs et minéraux, s’engagent dans la réalisation de projets axés sur l’essor et la diversification de l’économie régionale. Notre gouvernement sera toujours présent pour soutenir des initiatives créatrices de richesse et d’emplois pour nos régions », a souligné Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional.


« L’Initiative manufacturière d’Investissement Québec est un véritable engagement à appuyer la relance des investissements privés au Québec. Au 30 septembre 2017, Investissement Québec a réalisé 434 interventions totalisant 664,3 M$ d’investissement dans des projets d’innovation manufacturière. Il était donc tout naturel de faire un arrêt dans la région pour démontrer notre appui aux manufacturiers trifluviens et les inviter à se joindre au mouvement! », a conclu Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.


Rappelons que l’Initiative manufacturière Investissement Québec est un mouvement mobilisateur qui vise à assurer la prospérité des entreprises québécoises en les incitant à investir dans l’innovation pour relever les trois grands enjeux auxquels elles font face – soit pallier l’écart de compétences et la pénurie de main-d’œuvre, innover dans leurs procédés et leurs produits et vendre à l’extérieur du Québec – et les rendre encore plus compétitives dans la course à la révolution industrielle 4.0. À ce jour, la tournée de l'Initiative manufacturière a permis à Investissement Québec et ses partenaires de rencontrer plus de 2700 gens d’affaires, dans toutes les régions du Québec.


Enfin, soulignons que le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), le Réseau Trans-tech, STIQ, CRIQ, les Manufacturiers et Exportateurs du Québec, le Groupement des chefs d’entreprise et la Fédération des chambres de commerce du Québec sont les partenaires de l’Initiative cette année.


À propos d’Investissement Québec


Investissement Québec a pour mission de favoriser la croissance de l'investissement au Québec, contribuant ainsi au développement économique et à la création d'emplois, et ce, dans toutes les régions. La Société met au service des entreprises une gamme complète de solutions financières notamment des prêts, des garanties de prêt et de l’investissement en capital-actions afin de les soutenir à tous les stades de leur développement. De plus, elle est responsable de l’administration de mesures fiscales et de la prospection d’investissement à l’étranger.


Pour en savoir plus sur Investissement Québec et ses services, consultez le
investquebec.com et le manufacturiersinnovants.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.