Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 février 2018 - 14:27

Coup d’envoi mauricien des journées de la persévérance scolaire 2018

Par Salle des nouvelles

Le coup d’envoi mauricien des Journées de la persévérance scolaire (JPS) a été donné ce matin par la Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) à l’école primaire Sainte-Thérèse de Trois-Rivières. L’édition 2018 des JPS se déroulera cette semaine, du 12 au 16 février, sous le thème : « Vos gestes, un "+" pour leur réussite ». La TREM, qui en assure la coordination régionale, invite les acteurs de tous les milieux à y prendre part activement et à se mobiliser autour des jeunes pour leur parler d’efforts, de persévérance et de réussite. 

Soyez un « + » pour leur réussite ! 
C’est entouré de différents partenaires du milieu de l’éducation ainsi que de plusieurs autres acteurs concernés par l’éducation que M. Louis Gendron, président de la TREM et directeur général du Cégep de Trois-Rivières, a souligné l’importance de travailler de manière collective pour la réussite des jeunes. « Tous les membres d’une société peuvent poser des gestes en faveur de la persévérance scolaire et de la réussite éducative. Le parent, l’enseignant, le directeur d’école, mais également l’employeur, le maire, l’intervenant, l’éducateur en service de garde, l’entraîneur, tout le monde peut jouer un rôle déterminant dans la vie d’un jeune afin de l’encourager à poursuivre son parcours scolaire » explique-t-il. 

De plus, la coordonnatrice de la TREM, Madame Mélanie Chandonnet a été heureuse de souligner que le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, venait d’annoncer ce matin qu’une aide financière supplémentaire de 4 millions de dollars serait accordée aux 19 Instances régionales de concertation (IRC) sur la persévérance scolaire et la réussite éducative du Québec(dont fait partie la TREM) afin que ces organisations puissent accomplir leur mission.  

L’importance des Journées de la persévérance scolaire  
Les JPS sont une occasion pour rappeler l’importance de la persévérance scolaire de la petite enfance à l’âge adulte. « Comme le taux de diplomation en Mauricie se situe à 72,8% et que cela entraîne des conséquences sociales et économiques préoccupantes pour l’ensemble de la région, il est important de parler régulièrement de persévérance scolaire et de prendre un moment, chaque année, pour souligner cet enjeu important », indique Mélanie Chandonnet. L’organisme a d’ailleurs réalisé un portrait de la persévérance scolaire en Mauricie où retrouvent plusieurs données intéressantes. Entre autres, on peut y constater des disparités importantes entre les différents territoires de la région avec des taux qui varient entre 53,6% et 76,8%. Néanmoins, les efforts des dernières années ont été fructueux, car la Mauricie a progressé au cours dernières années. Ces chiffres sont en progression, mais démontrent qu’encore un trop grand pourcentage de jeunes décrochent de l’école avant d’avoir obtenu leur diplôme d’études secondaires. 

Des outils et activités pour tous ! 
En Mauricie, les outils et activités proposés par la TREM pour les JPS sont issus d’une consultation qui a permis d’identifier des actions qui répondent directement aux besoins du milieu :  

  • Deux vidéos inspirantes tournées dans des écoles primaires de la région et illustrant le concept de persévérance scolaire (pour le primaire) ;
  • Un concours créatif de signets (pour le primaire) ; 
  • 20 conférences de motivation du groupe QW4RTZ (pour les écoles secondaires, les centres de formation professionnelle, les centres d’éducation aux adultes et les Carrefours Jeunesse emploi) ;
  • Le concours « Ta persévérance en photos : gagne 200 $ pour ta session ! » sur les réseaux sociaux (pour le collégial) ;
  • Différents outils d’encouragement et de sensibilisation pour tous : bandeaux de signature, décor Facebook, cartes d’encouragement, certificats de la persévérance, étiquettes d’encouragement, fiches de propositions d’actions à poser selon les profils, autocollants pour les miroirs et fenêtres, etc. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.