Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 novembre 2017 - 13:48

Une centaine de participants se consultent sur les usages liés au lac Saint-Pierre

Par Salle des nouvelles

La Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre (TCRLSP) a tenu la troisième édition de son forum régional le 9 novembre dernier à Louiseville. Une centaine de citoyens et d’experts issus de tous les milieux concernés par la gestion des ressources en eau étaient présents : usagers du lac, membres des Premières Nations, producteurs agricoles, délégués du gouvernement, intervenants du secteur municipal et du domaine de l’environnement, ainsi que plusieurs autres. 
 
Selon Mme Louise Corriveau, coordonnatrice de la TCRLSP, « il est clair que la présence d’autant de participants montre le désir commun de tous les acteurs et secteurs à travailler ensemble pour mettre en valeur le lac SaintPierre et développer les nombreux usages qui dépendent de cet écosystème exceptionnel ». En effet, le lac et son archipel supportent une vaste gamme d’activités importantes tant sur le plan économique que culturel : chasse, pêche commerciale et sportive, interprétation de la nature, usages traditionnels des Abénakis, observation de la faune, écotourisme, navigation, sports aquatiques, etc. 
 
Au cours de cette journée d’échanges, les enjeux relatifs aux usages ont été présentés sous différents aspects à travers des conférences données par des spécialistes provenant de la fonction publique et du milieu de la recherche. Les utilisateurs ont également pris la parole lors d’une série de présentations visant à faire découvrir les richesses du lac, de même que la passion des gens qui y travaillent ou le fréquentent. 
 
Par ailleurs, l’humoriste JiCi Lauzon a contribué aux réflexions et au plaisir de l’assemblée en offrant un monologue ponctué de chansons. L’engagement de M. Lauzon envers la saine gestion des cours d’eau québécois et le rayonnement de la cause du lac Saint-Pierre a d’ailleurs été souligné puisqu’il a été nommé membre honoraire de la TCRLSP. 
 
Investir pour rétablir l’écosystème et maintenir les usages : un choix nécessaire et rentable 
Plusieurs priorités communes sont ressorties des conférences et des périodes de discussion qui les ont suivies. En outre, les échanges ont traduit une volonté de développer les accès publics et l’offre récréotouristique, de même que la nécessité de mieux informer les usagers existants ou potentiels. Le lac Saint-Pierre subit toutefois des pressions environnementales qui menacent le maintien de certains usages. Ainsi, les participants ont manifesté des inquiétudes quant au déclin des ressources associées aux milieux aquatiques et riverains, à la mauvaise qualité de l’eau et à l’érosion des berges. 
 
À ce propos, on a souligné qu’il serait plus rentable de mettre en œuvre une stratégie visant à protéger et rétablir le lac Saint-Pierre que de maintenir le statu quo, car l’absence d’intervention entraînerait des pertes économiques considérables pour la région. Il est donc essentiel que la communauté se mobilise, tout en s’assurant d’être appuyée par les acteurs politiques, afin de sauvegarder et de reconnaître à sa juste valeur ce fleuron du patrimoine naturel du Québec. 
 
Le contenu des présentations offertes lors du Forum TCRLSP 2017 est disponible en ligne au www.tcrlsp.org. L’équipe de coordination invite d’ailleurs toutes les personnes intéressées à en savoir plus à visiter le site web et à s’inscrire à l’infolettre afin de recevoir les actes du forum. 
 
 Composée de 70 organismes membres provenant de tous les secteurs concernés par la gestion des ressources en eau au lac Saint-Pierre, la TCRLSP réunit périodiquement une trentaine de décideurs et d’intervenants, lesquels participent activement aux concertations dans le but de concilier leurs idées, leurs intérêts et leurs actions, en adoptant une perspective qui assure la protection des écosystèmes et l’essor socioéconomique des communautés locales. Ce projet, coordonné par le Comité ZIP du lac Saint-Pierre, est réalisé avec la participation financière du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.