Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Primaire et secondaire

Retour à trois bulletins scolaires pour 2022-2023

durée 16h00
14 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec annonce le retour à trois bulletins pour les élèves du primaire et du secondaire à compter de la prochaine année scolaire.

L’annonce est venue du ministre de l’Éducation, Jean−François Roberge, sur sa page Facebook mercredi soir.

«L’état d’urgence sanitaire prendra bientôt fin. Nous avons entendu le besoin des parents d’être informés sur une base plus régulière à propos du cheminement de leurs enfants. Pour cette raison, nous revenons à trois bulletins. Ils seront pondérés comme à l’habitude et vaudront respectivement 20 %, 20 % et 60 %», a déclaré le ministre Roberge.

Depuis deux ans et en raison des bouleversements liés à la pandémie de COVID−19, les bulletins pour les années scolaires 2020−2021 et 2021−2022 des élèves des niveaux primaire et secondaire ont été divisés en deux étapes, plutôt que trois. La pondération était de 40 % pour le premier bulletin et de 60 % pour le deuxième bulletin allant des périodes de février à juin.

«Nous avons consulté les partenaires du réseau, tant les parents, les directions, les experts et les syndicats. À la lumière de ces consultations, nous devions trouver un équilibre», a expliqué le ministre Roberge.

L’objectif est aussi de «diminuer le stress des élèves», a −t−il expliqué.

«C’est pourquoi, comme cette année, nous entendons prioriser les savoirs essentiels en 2022−2023, de même que les épreuves ministérielles qui leur correspondent. Le résultat de l’élève à son examen ministériel vaudrait 10 % de son résultat final (au lieu de 20 %) et 20 % en 4e et en 5e secondaire (au lieu de 50 %)», a précisé le ministre de l’Éducation.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, va maintenir l'école à trois vitesses

Le nouveau ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, accepte l'école à trois vitesses. Il continuera de financer le privé, le public sélectif et le public régulier. Le mouvement École ensemble dénonce depuis des années l'écrémage des élèves fait par le privé et certaines écoles publiques au détriment du public régulier. En mêlée de presse à ...

11 octobre 2022

Les maisons des jeunes peinent à fonctionner et réclament un meilleur financement

C’est lundi que débute la Semaine des maisons des jeunes, sous le thème des douze travaux d’Astérix. Cet imaginaire n’a pas été choisi au hasard par le Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMDJQ), qui espère attirer l’attention sur les difficultés auxquelles ses membres se butent. Parmi les douze travaux des maisons des jeunes, le ...

3 octobre 2022

Enseignement de l'histoire au Québec: Une coalition réclame des changements

L’histoire serait insuffisamment et inadéquatement enseignée, juge la Coalition pour l’histoire, qui rend publique sa plateforme de recommandations, samedi, à deux jours de l’élection au Québec.   Estimant que son enseignement permet de former des citoyens éclairés, la Coalition pour l’histoire souhaite voir un cours d’histoire sur le Québec ...