Publicité

18 août 2021 - 15:00

Port du masque obligatoire

Une rentrée scolaire 100% en présence au Cégep de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Les étudiants du Cégep de Trois- Rivières prendront le chemin des classes ce jeudi 19 aout. La cible de vaccination étant atteinte, ceux-ci ont droit à une rentrée entièrement en présence.

Une excellente nouvelle selon Louis Gendron, directeur général : « Nous sommes très heureux de retrouver nos étudiants en personne et nous avons hâte de les accueillir. C’est vraiment avec leur présence que le Cégep prend vie. »

Bien que les cours seront essentiellement en présence, l’expérience de la dernière année et demie a permis aux étudiants et aux enseignants d’acquérir des compétences numériques très utiles qui permettront d’enrichir les activités enseignement.

Règles sanitaires

Du côté des règles sanitaires, le Cégep n’exigera pas le vaccin pour ses activités d’enseignements. Toutefois, le passeport vaccinal sera déployé, au même moment que pour le reste du Québec, pour les activités parascolaires comme les sports, les clubs étudiants, les activités socioculturelles, etc. Le Cégep encourage fortement tous les étudiants ainsi que son personnel à se faire vacciner et accueillera d’ailleurs une clinique mobile de vaccination dans ces murs le mercredi 18 aout, soit lors de la journée d’accueil des nouveaux admis.

Augmentation de l’inscription au cégep

C'est 4 077 étudiants qui passeront les portes du cégep cette semaine, dont 2 002 nouveaux inscrits. Il s’agit d’une hausse significative alors que l’institution a accueilli 1 857 nouveaux étudiants en 2020 et 1 764 en 2019. Le Collège se réjouit de constater la hausse de motivation des jeunes à poursuivre leurs études supérieures dans le contexte actuel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.