Publicité
9 mars 2015 - 15:47 | Mis à jour : 16 mars 2015 - 08:57

Bourses canadiennes du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II

L’UQTR accueillera des étudiants indiens au doctorat

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a récemment été sélectionnée par la Fondation Rideau Hall, les Fondations communautaires du Canada et l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC), pour administrer le programme Bourses canadiennes du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Ce programme pancanadien, dont les investissements de base dépassent 40M$, permettra de verser plus de 1900 bourses à des étudiants universitaires au cours des quatre prochaines années. Il contribuera ainsi à la formation d’un réseau de jeunes chefs de file mondiaux au Canada et dans l’ensemble des pays du Commonwealth.

Pour l’UQTR – l’une des quatre universités québécoises sélectionnées –, la valeur de ce projet s’élève à plus d’un million de dollars. Ce montant permettra à plusieurs étudiants indiens de haut niveau de réaliser un doctorat au sein de l’université trifluvienne. Ces étudiants, supervisés par les professeurs Jacques Huot du 

Département de chimie, biochimie et physique et Marc Germain du Département de biologie médicale, profiteront de l’expertise de l’UQTR dans les domaines de l’énergie durable et des sciences biomédicales. 

« Nous nous réjouissons de cette annonce qui vient confirmer l’excellence de notre université en matière de formation aux cycles supérieurs et de collaboration internationale. Ce projet s’inscrit parfaitement dans nos démarches de développement institutionnel et contribuera certainement à accroître la renommée de notre université, tout en favorisant la création de nouveaux partenariats interuniversitaires », commente la rectrice de l’UQTR, Nadia Ghazzali.

Pour sa part, le vice-recteur à la recherche et au développement de l’UQTR, Robert W. Mantha, déclare: « Nous sommes à la fois très heureux et très fiers d’avoir été sélectionnés pour administrer ces prestigieuses bourses. Heureux parce qu’il s’agit d’une belle occasion de faire rayonner l’UQTR à l’international et de renforcer nos liens avec les universités indiennes, et fiers parce que notre expertise de pointe en recherche servira à former les leaders de demain. »

En plus de favoriser la scolarisation de haut niveau, le programme a ceci de particulier qu’il incite les étudiants boursiers à participer à des activités de développement du leadership et d’engagement communautaire. Les étudiants indiens accueillis à l’UQTR s’impliqueront ainsi activement au sein de la collectivité régionale, en plus de réaliser leur doctorat.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.