Publicité
17 juillet 2019 - 14:00

Baseball de la LBMQ

Les Cascades de Shawinigan savourent une autre victoire sur une fin dramatique

Par Salle des nouvelles

Les Cascades de Shawinigan, qui affrontaient le Big Bill de Coaticook une deuxième fois en autant de jours, ont remporté une dixième victoire par la marque de 6 à 4 devant leurs 178 partisans frappant encore une fois un grand chelem en fin de septième pour la victoire. 

Les locaux ont pris les devants en quatrième manche lorsqu’Olivier Dionne a produit le premier point de la rencontre. Le Big Bill a répliqué en sixième manche sur le simple de Jean-François Delisle. Ce dernier est par la suite venu marquer sur une feinte irrégulière de Luis Munoz. Coaticook ajoute ensuite deux autres points en début de septième manche sur des ballons sacrifices consécutifs de Miguel Comtois et de Jérémie Chalifour. 

En fin de septième manche, tirant de l’arrière par trois, les Cascades ont marqué sur le simple de Michael Laprise avant de remplir les buts. La table était mise pour Patrick Flageol qui a frappé son cinquième circuit de la saison pour donner la victoire aux siens. Venu en relève en début de septième manche, Jean-Félix Proulx des Cascades est crédité de la victoire, sa deuxième de la saison en trois décisions. Tristan Legault écope ainsi d’une première défaite, lui qui était venu en relève pour fermer la porte en septième manche. 

Les Cascades prennent la route mercredi pour affronter les Brewers à Montréal, tandis que le Big Bill attendra à vendredi la visite du Cactus de Victoriaville. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.