Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Action travail des femmes (ATF)

Les immigrantes plus affectées par la non-reconnaissance de leurs diplômes au Québec

durée 09h00
6 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les femmes immigrantes se trouvent davantage poussées à occuper un emploi en dessous de leur niveau de scolarité que le reste de la population active au Québec, les amenant souvent dans des milieux de travail plus précaires, selon un organisme féministe.

La grande responsable de ce qui est appelée la «déqualification» est la non-reconnaissance des diplômes étrangers, pointe l'Action travail des femmes (ATF).

L'organisme a présenté mardi matin les conclusions du projet «Contrer les effets systémiques de la non-reconnaissance des diplômes étrangers sur les femmes immigrantes», qui a débuté en 2021.

Le taux de déqualification chez les immigrantes s'élevait à environ 45 % en 2019, contre un peu moins du tiers en moyenne pour l'ensemble de la population, selon des données du ministère québécois de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. Pour l'ensemble des immigrants, ce taux atteignait 44,2 %.

«La déqualification, c'est occuper un emploi nécessitant des qualifications moindres que celles qu'on possède. Donc, être diplômée d'un certain niveau, puis occuper un emploi qui aurait nécessité moins de formation», a expliqué Michelle F. Hangnilo, la coordonnatrice des projets au Réseau d’action pour l’égalité des femmes immigrées et racisées du Québec (RAFIQ), qui a aussi collaboré au projet.

En conséquence, ces personnes sont confrontées à un salaire inférieur et un appauvrissement, a-t-elle résumé lors de l'événement bilan à Montréal.

Mme Hangnilo venait de brosser le portait des femmes immigrantes au Québec autour de six grands constats concernant entre autres la langue, l'éducation et le revenu.

Les instigateurs du projet proposent plusieurs recommandations visant les universités et une amélioration de la Politique gouvernementale d’éducation des adultes et de formation continue.

Frédéric Lacroix-Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juillet 2024

Fermeture partielle d’un tronçon du boulevard des Forges

Du 15 au 17 juillet, des travaux pour la construction de la nouvelle rue Kukum entraineront une fermeture partielle au nord du boulevard des Forges, entre les rues du Fief et René-Barthe.  La circulation se fera à contresens sur la voie en direction nord. Une équipe de signalisation assurera la fluidité de la circulation.   La ville explique ...

12 juillet 2024

Le gouvernement fédéral veut savoir combien il y a de médecins au Canada

Le gouvernement fédéral répond finalement aux appels que lancent depuis des années les médecins et les infirmières pour recenser le nombre de travailleurs de la santé au Canada en annonçant un financement de 47 millions $. L'argent est réparti entre des groupes de recherche dont le but est de recueillir et d'étudier des données sur la ...

12 juillet 2024

Novartis lance un appel de projets aux OBNL pour lutter contre les iniquités en santé

Certains groupes de personnes comme les Autochtones et les nouveaux immigrants ont plus difficilement accès aux soins de santé. Pour améliorer la situation, Novartis Pharma Canada lance un appel de projets aux organismes communautaires. C'est la première fois que la branche canadienne de la multinationale pharmaceutique suisse — qui a un siège ...