Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jeux d'eau et revégétalisation

Trois inaugurations dans deux parcs de Shawinigan

durée 09h00
4 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Ville de Shawinigan a inauguré les jeux d’eau et la végétalisation au parc de la Plage-Idéale, de même que la nouvelle aire de jeux d’eau dans le parc Paul-André-Potvin.

Il s'agit des deux projets réalisés à la suite de la seconde édition du Budget participatif citoyen en 2020.

Ce projet d’une valeur de 200 000 $ a été présenté par Nathalie Côté dans le volet Grand public. Celui-ci vise à dynamiser l'espace multirécréationnel, qui offrait déjà, entre autres, une piste cyclable, des modules de jeux, des balançoires et des bancs, et à le rendre plus convivial et complet.

« Ce sont des exemples concrets d’idées proposées et choisies par des citoyens, au bénéfice de toute la communauté. Le concept de budget participatif est une excellente façon d’encourager la participation citoyenne »,  a expliqué le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Le décor environnant contribue à une ambiance champêtre, tout en étant près de la ville; l’ajout d’une aire de jeux permet autant aux citoyens de Shawinigan qu’aux touristes et aux résidents d’autres municipalités d’en profiter.


La revégétalisation

Le projet de revégétalisation d’une valeur estimée à 50 000 $ a été présenté par François Boivin et Robert Houle dans le volet Vert. Celui-ci vise à bonifier la végétalisation du parc, en y ajoutant également un sentier d’accès et des panneaux d’interprétation portant sur la végétation et la faune aquatique.

En plus de revitaliser le parc et de protéger la bande riveraine du lac, le projet avait pour but d’offrir un environnement paisible pour que l’ensemble des citoyens de Shawinigan puissent y réaliser diverses activités en plein air.

« Le projet de végétalisation permet d’y apporter une nouvelle dimension éducative et écologique. De son côté, le projet de jeux d’eau permettra aux jeunes et aux moins de jeunes de venir se rafraîchir et de s’amuser en période estivale. Je tiens à féliciter les promoteurs pour ces belles initiatives », a souligné Louis-Jean Garceau, conseiller municipal du district des Boisés.
 

Le parc Paul-André-Potvin

Par ailleurs, le maire Michel Angers et le conseiller municipal du district des Boisés, Louis-Jean Garceau, ont inauguré la nouvelle aire de jeux d’eau au parc Paul-André-Potvin, situé dans le secteur Saint-Georges.

Avec ces deux nouvelles installations aquatiques, la Ville compte dorénavant cinq aires de jeux d’eau sur son territoire pour permettre à toute la population de se rafraîchir cet été.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...