Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Jeux d'eau et revégétalisation

Trois inaugurations dans deux parcs de Shawinigan

durée 09h00
4 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Ville de Shawinigan a inauguré les jeux d’eau et la végétalisation au parc de la Plage-Idéale, de même que la nouvelle aire de jeux d’eau dans le parc Paul-André-Potvin.

Il s'agit des deux projets réalisés à la suite de la seconde édition du Budget participatif citoyen en 2020.

Ce projet d’une valeur de 200 000 $ a été présenté par Nathalie Côté dans le volet Grand public. Celui-ci vise à dynamiser l'espace multirécréationnel, qui offrait déjà, entre autres, une piste cyclable, des modules de jeux, des balançoires et des bancs, et à le rendre plus convivial et complet.

« Ce sont des exemples concrets d’idées proposées et choisies par des citoyens, au bénéfice de toute la communauté. Le concept de budget participatif est une excellente façon d’encourager la participation citoyenne »,  a expliqué le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Le décor environnant contribue à une ambiance champêtre, tout en étant près de la ville; l’ajout d’une aire de jeux permet autant aux citoyens de Shawinigan qu’aux touristes et aux résidents d’autres municipalités d’en profiter.


La revégétalisation

Le projet de revégétalisation d’une valeur estimée à 50 000 $ a été présenté par François Boivin et Robert Houle dans le volet Vert. Celui-ci vise à bonifier la végétalisation du parc, en y ajoutant également un sentier d’accès et des panneaux d’interprétation portant sur la végétation et la faune aquatique.

En plus de revitaliser le parc et de protéger la bande riveraine du lac, le projet avait pour but d’offrir un environnement paisible pour que l’ensemble des citoyens de Shawinigan puissent y réaliser diverses activités en plein air.

« Le projet de végétalisation permet d’y apporter une nouvelle dimension éducative et écologique. De son côté, le projet de jeux d’eau permettra aux jeunes et aux moins de jeunes de venir se rafraîchir et de s’amuser en période estivale. Je tiens à féliciter les promoteurs pour ces belles initiatives », a souligné Louis-Jean Garceau, conseiller municipal du district des Boisés.
 

Le parc Paul-André-Potvin

Par ailleurs, le maire Michel Angers et le conseiller municipal du district des Boisés, Louis-Jean Garceau, ont inauguré la nouvelle aire de jeux d’eau au parc Paul-André-Potvin, situé dans le secteur Saint-Georges.

Avec ces deux nouvelles installations aquatiques, la Ville compte dorénavant cinq aires de jeux d’eau sur son territoire pour permettre à toute la population de se rafraîchir cet été.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

durée Hier 12h00

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...