X
Rechercher
Publicité

La propriétaire n’a cependant pas l’intention de reculer

Ouverture d’une pâtisserie à Jonquière : la police de Saguenay intervient

durée 17h00
20 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C’était à prévoir : les policiers de Saguenay sont intervenus cet après-midi à la pâtisserie Vite des pêchés de Jonquière qui a rouvert les portes de sa salle à manger aujourd’hui, malgré la fermeture des restaurants exigée par le gouvernement Legault.

La direction du service confirme qu’après avoir reçu une dénonciation de la santé publique, les agents se sont présentés au commerce situé au 2249 rue St-Dominique.

La propriétaire Stéphanie Arriot, qui craint pour la survie de son commerce en raison des restrictions, n’a cependant pas l’intention de reculer. Selon les policiers, elle a mentionné de pas vouloir respecter son obligation de suspendre ses activités.

Ces derniers en ont pris note et ont aussi identifié les clients qui consommaient sur place.

Les policiers affirment que l’enquête se poursuit, mais la dame n’a pas reçu de contravention. Un rapport d’infraction sera cependant soumis au directeur des poursuites criminelles et pénales. Les contrevenants aux règles gouvernementales s'exposent à des amendes de 6000 $.

Rappelons qu’exaspérée par les mesures sanitaires toujours en place, Mme Arriot avait décidé de rouvrir son commerce à 7 heures ce matin.

Elle a pu compter sur la présence de plusieurs clients selon plusieurs sources et l’affluence aurait doublé dans le restaurant.

Stéphanie Arriot n’avait pas encore retourné l’appel logé à son restaurant par Néomédia au moment d’écrire ces lignes.

« Ce ne sont pas mes 10 chaises qui vont faire éclosion, avait écrit la propriétaire sur sa page Facebook pour expliquer son geste de défi. On est tous vaccinés. Je paye mes impôts depuis 22 ans. (Ce n’est) pas de ma faute si le système de santé est à terre. C’est assez! »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


« Les enfants restez loin des tondeuses à gazon »

Daniel Lanteigne, un doyen du Programme pour enfants amputés (Les Vainqueurs) de l’Association des Amputés de guerre, connaît très bien les conséquences tragiques d’un accident de tracteur de pelouse. À l’âge de six ans, il a subi un accident impliquant une telle machine. Maintenant dans la trentaine et père d’un jeune garçon, il tient plus que ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 12h50

Savannah et ses parents ont besoin d’aide dans leurs épreuves

Le 26 février, Savannah, à peine 3 ans, reçoit un diagnostic sévère de cancer au stade 5, la forme la plus agressive. Ses reins sont attaqués par une tumeur rare, la tumeur de Wilms. Une tonne de brique lui est tombée sur le corps et sur la tête de sa mère Andréa Morissett et de son père Olivier Groleau, de Trois-Rivières. La famille élargie ...