Publicité

25 novembre 2020 - 10:00

Un concours de photos a été lancé

La Tuque invite les citoyens à décorer leur maison pour les Fêtes

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Service du loisir et de la culture de Ville de La Tuque invite tous les citoyens à défier la morosité actuelle reliée à la pandémie en décorant leur maison pour le temps des Fêtes.

Illuminez votre maison, décorez un sapin et installez des décorations extérieures pour embellir notre ville, afin de créer une belle ambiance festive pour que nous puissions tous en profiter ajoute la municipalité.

D’ici le 15 décembre, elle demande aux gens de lui faire parvenir au moins une photo de leur maison pour courir la chance de gagner l’un des 10 paniers-cadeaux gourmands d’une valeur de 75 $ préparés par nos commerçants locaux dans le cadre de la campagne « S’offrir La Tuque ».

Pour participer, il suffit d'envoyer des informations par courriel à [email protected]

Il faut inscrire vos photos, le nom de la personne à contacter. le nom de la famille, votre numéro de téléphone et votre adresse postale.

Les gagnants seront déterminés par un tirage au sort qui aura lieu le 16 décembre.

Tous les citoyens de l’agglomération de La Tuque sont éligibles.

Les photos retenues seront affichées sur la page Facebook de Loisir et culture, ainsi que sur le site Web de la municipalité au www.ville.latuque.qc.ca

« L’équipe municipale est toujours à l’affût, afin d’offrir des activités aux citoyens qui respectent les consignes de la Santé publique, souligne Estelle Paulhus, directrice du Service du loisir et de la culture de Ville de La Tuque. Les décorations du temps des Fêtes sont une belle façon de mettre un peu de vie en ce temps de confinement. C’est aussi une belle occasion pour les gens de sortir, de marcher dehors, de bouger un peu et de prendre l’air, tout en appréciant les décorations dans les quartiers. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.