Publicité

8 juin 2020 - 14:00

Le dimanche 7 juin

Un homme arrêté pour vol de voiture et poursuite policière

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 7 juin vers 21h, les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières se sont rendus à la station-service Esso, à l’intersection du boulevard des Forges et de la rue Père Marquette, pour une plainte de vol de véhicule.

Sur place, ils ont rencontré le propriétaire du véhicule et sa conjointe. Celle-ci mentionne qu’alors qu’elle attendait son conjoint à bord du véhicule, dans le stationnement du commerce, elle fut abordée par un individu. Celui-ci l’aurait incité à descendre du véhicule en la menaçant à l’aide d’une pierre. Il aurait par la suite pris possession du VUS Volkswagen avant de prendre la fuite.

Rapidement, les patrouilleurs ont effectué un ratissage des environs et ont communiqué l’information à leurs collègues de la Sûreté du Québec.

Vers 21 h 20, alors que les patrouilleurs de la SQ du poste de la MRC Maskinongé effectuaient une opération radar sur l’autoroute 40 Ouest, ils ont repéré un VUS Volkswagen correspondant à la description du véhicule volé. Après l’avoir pris en filature en attente des renforts, ils ont tenté de l’intercepter quelques minutes par la suite, à l’aide du tapis à pointes creuses, dans le secteur de Lavaltrie.

Le conducteur a alors effectué une manœuvre d’évitement dans le terre-plein central. Les policiers ont répété la procédure d’interception quelques instants par la suite et ont finalement réussi à appréhender le conducteur vers 21 h 40, au kilomètre 120 dans le secteur de Lavaltrie.

Le suspect, un homme de 43 ans connu des policiers, a été mis en état d’arrestation par les patrouilleurs de la SQ. Ceux-ci ont par la suite constaté qu’il était en possession de stupéfiants. Il a été transporté au quartier général et remis aux policiers de la DPTR. Il comparaîtra aujourd’hui sous des accusations de vol qualifié, fuite, entrave au travail des agents de la paix et possession de stupéfiants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.