Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Agence du revenu du Canada

Nouveau système automatique pour aider des Canadiens à obtenir leurs prestations

durée 14h00
30 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’Agence du revenu du Canada (ARC) mettra à l’essai un nouveau système automatique l’année prochaine pour aider les Canadiens vulnérables qui ne produisent pas de déclaration de revenus à obtenir leurs prestations.

Selon ce qui est indiqué dans le budget fédéral présenté cette semaine, l’ARC présentera un plan en 2024 pour élargir le service, après avoir consulté les intervenants et les organismes communautaires. 

Le passage à la production automatique des déclarations de revenus, qui avait d’abord été promis dans le discours du Trône de 2020, est l’une des nombreuses mesures budgétaires qui, selon les libéraux, visent à aider les Canadiens à assumer le coût de la vie.

Les experts et les défenseurs des droits ont réclamé la production automatique des déclarations, faisant remarquer que de nombreux Canadiens vulnérables ne reçoivent pas les prestations auxquelles ils ont droit.

Le gouvernement fédéral compte de plus en plus sur l’Agence du revenu du Canada pour offrir des prestations aux particuliers fondées sur le revenu. Cela comprend l’Allocation canadienne pour enfants, le récent supplément à l’Allocation canadienne pour le logement et le doublement temporaire du crédit d’impôt pour la TPS.

Selon un rapport de 2020 co-rédigé par Jennifer Robson, professeure agrégée en gestion politique à l’Université Carleton, de 10 à 12 % des Canadiens ne produisent pas de déclaration de revenus, surtout dans les tranches de revenu inférieur.

Le rapport estime que la valeur des avantages perdus pour les non-déclarants en âge de travailler s’élevait à 1,7 milliard $ en 2015.

Le budget fédéral indique également que l’ARC élargira l’accès à un service mis en place en 2018 qui permet à certains Canadiens à faible revenu ou à revenu fixe de produire automatiquement des déclarations simples par téléphone. 

Deux millions de Canadiens seront admissibles à ce service appelé «Produire ma déclaration», d’ici 2025. 

Nojoud Al Mallees, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Intentions de vote: deuxième sondage en deux semaines favorable au Parti québécois

Pour la seconde fois en deux semaines, un sondage d’intentions de vote accorde au Parti québécois (PQ) une avance sur la Coalition avenir Québec (CAQ) au pouvoir. Le sondage réalisé pour les médias de Québecor par la firme Léger rapporte que si des élections avaient eu lieu il y a quelques jours, le PQ aurait obtenu 31 % de la faveur populaire, ...

durée Hier 15h00

Prenez votre mal en patience: Québec prévoit des délais dans les services de santé

Alors que les taux d'occupation et les délais d'attente dans les urgences du Québec atteignent déjà des niveaux élevés, Québec prévient que la situation pourrait perdurer au cours des prochaines semaines. On prévoit même de l'engorgement dans les autres options de première ligne. Dans un communiqué publié mardi matin, le ministère de la Santé et ...

durée Hier 12h00

Grève de la FAE: la ministre LeBel attend une réponse à une offre déposée lundi

La Fédération autonome de l'enseignement (FAE) amorce sa neuvième journée de grève, mardi, alors que la présidente du Conseil du trésor rapporte lui avoir présenté lundi soir une contre-proposition. La ministre Sonia LeBel affirme que son offre «permettrait d'améliorer concrètement le quotidien des élèves et des enseignants». Elle n'en a pas ...