Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Escouade régionale mixte et division des enquêtes

Plusieurs arrestations pour trafic de stupéfiants à Shawinigan

durée 12h00
12 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

L’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie de la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé (DECCO) procède actuellement à une série d’arrestations en matière de trafic de stupéfiants dans le secteur de Shawinigan.

Les individus visés sont suspectés d’appartenir à des réseaux de trafic de stupéfiants liés au crime organisé. L’enquête tend à démontrer que ces réseaux seraient en charge de la distribution de cocaïne et des méthamphétamines principalement dans le secteur de la Mauricie.

Douze personnes ont été arrêtés ce matin et pourraient faire face, entre autres, à des accusations en matière de complot, de possession et de trafic de stupéfiants, de possession de biens criminellement obtenus et de possession d’armes.

Certains individus visés par des mandats d’arrestations devraient comparaître cet après-midi au palais de justice de Shawinigan. Les autres personnes arrêtées seront remises en liberté avec promesse de comparaitre à une date ultérieure.

Rappelons que des perquisitions effectuées le 11 mai dernier ont permis de saisir d’importantes quantités de stupéfiants et d’autres preuves en lien avec les activités illégales effectuées par ces réseaux.

Près de 50 000$ en argent canadien;
Plus de 210 kilogrammes de cannabis;
Plus de 4,5 kilogrammes de haschich;
Près de 900 grammes de cocaïne;
Plus de 20 000 comprimés de méthamphétamine;
Environ 2,5 litres de GHB;
Plus de 160 000 cigarettes de contrebande;
2 armes de poing.

Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

Rappelons que la Division des enquêtes et de la coordination sur le crime organisé de la Mauricie est responsable, entre autres, de s’attaquer aux motards criminalisés ainsi qu’aux groupes émergents dans toutes leurs sphères d’activités, incluant la vente de tous les types de stupéfiants.

La stratégie CENTAURE a pour mandat d’assurer une pression constante sur le crime organisé et ainsi, lutter activement contre la violence armée au Québec. CENTAURE permet à tous les corps policiers partenaires de maximiser leurs efforts au niveau national, régional et local ciblant à la fois l’approvisionnement, l’importation, la distribution et la possession illégale d’armes à feu.

Toute personne qui détiendrait des informations en lien avec des activités liées au trafic de stupéfiants peut contacter la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au sq.gouv.qc.ca/centrale-de-linformation-criminelle/ ou au 1 800 659-4264.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...