Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

50 perquisitions à Shawinigan, Saint-Boniface et Trois-Rivières

durée 07h54
12 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Les policiers de l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie et du Service des enquêtes sur la contrebande, en collaboration avec la Direction de la police de Trois-Rivières, ont procédé, aujourd’hui à une cinquantaine de perquisitions ainsi qu’à des arrestations dans les secteurs de Shawinigan, de Saint-Boniface et de Trois-Rivières en Mauricie.

Rappelons que ces opérations visaient principalement la recherche d’éléments de preuve dans des lieux et véhicules affiliés à des individus suspectés de trafic de stupéfiants, ainsi que de contrebande de cannabis illicite. Elles étaient en partie effectuées dans le cadre du programme ACCES Cannabis.

Lors de ces opérations, six individus ont été arrêtés, trois sont demeurés détenus et trois ont été libérés et comparaitront ultérieurement.

Les perquisitions de l’Escouade régionale mixte (ERM) Mauricie ont permis la saisie de :

Près de 44 000 $ en argent canadien

Plus de 900 grammes de cocaïne et dérivés

Plus de 17 300 comprimés de méthamphétamines

Plus de deux litres de GHB

Plus de 130 000 cigarettes de contrebande

Plus de 1800 grammes de psilocybine

Cinq armes à feu

Une presse à haschisch

Les perquisitions du Service des enquêtes sur la contrebande ont permis la saisie de :

Plus de 395 kilos de cocottes de cannabis en vrac

Plus de 1100 plants de cannabis

Près de 261 000 $ en argent canadien

Cinq armes à feu

Plus d’un million de dollars en valeurs immobilières et en biens (véhicules et produit de la criminalité) ont été saisis au cours de ses opérations.

Les ERM sont des partenaires entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

La stratégie CENTAURE a pour mandat d’assurer une pression constante sur le crime organisé et ainsi, lutter activement contre le trafic d’armes à feu illégales au Québec. CENTAURE permet à la Sûreté du Québec ainsi qu’à tous les corps policiers partenaires de maximiser leurs efforts au niveau national, régional et local ciblant à la fois l’approvisionnement, l’importation, la distribution et la possession illégale d’armes à feu.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...